La France et le Mexique partagent leurs expériences pour soutenir la transformation de l’ingénierie civile [es]

Aux côtés du ministre de la Communication et des Transports, Javier Jiménez Espriú et du Président du Collège des Ingénieurs Civils, Ascensión Medina Nieves, l’ambassadrice Anne Grillo a inauguré le 30ème Congrès National d’Ingénierie Civile (26-28 novembre), dont la France est le pays invité cette année.

Ciudad de México, 26 de noviembre de 2019


Cette grande rencontre, organisée par le Collège des Ingénieurs Civils du Mexique, réunit décideurs et professionnels des secteurs publics et privés -parmi lesquels une dizaine d’entreprises françaises- pour échanger sur les évolutions de ce corps de métier et définir des réponses aux grands défis du génie civil et des sociétés de demain.

Le Pavillon français du Congrès national de l'Ingénierie civile présente une dizaine d'enteprises et d'opérateurs français implantés au Mexique
Le Congrès national de l'Ingénierie civile du Mexique célèbre sa 30ème édition en 2019. La France y participe en tant que pays invité.
L'ambassadrice Anne Grillo inaugure le 30ème Congrès national de l'ingénierie civile du Mexique, aux côtés du Président du Collège des Ingénieurs Civils, Ascensión Medina Nieves, du ministre de la Communication et des Transports, Javier Jiménez Espriú
Visite du salon et rencontre des exposants du 30° Congrès national d'Ingénierie civile
Javier Jiménez Espriú, ministre des Communications et Transports du Mexique, l'ambassadrice de France Anne Grillo et le comité organisateur ouvrent le 30ème Congrès national de l'Ingénierie civile
"Investir dans des infrastructures, c'est investir dans l'avenir, pour les générations futures" : Anne Grillo, ambassadrice de France au Mexique
Javier Jiménez Espriú, ministre des Communications et Transports du Mexique
La France est le pays invité du 30° Congrès des Ingénieurs Civils
Jean-François Stoll, conseiller du Président du Directoire de la société du Grand Paris, présente le projet de la capitale française
Séance plénière de présentation du "Plan de Développement Urbain du Grand Paris" au 30° Congrès national d'Ingénierie civile du Mexique

Devant les représentants de plus de 150 entreprises, Anne Grillo s’est réjouie de la qualité de la relation bilatérale en matière de formation des ingénieurs. « Le programme Mexfitec permet, depuis presque 20 ans, d’envoyer chaque année 115 étudiants mexicains faire leur 4ème année d’études dans une école d’ingénierie en France. » a-t-elle souligné.

L’ambassadrice a rappelé que la France s’engage profondément dans les domaines de la formation et de l’insertion professionnelle des ingénieurs au Mexique, à travers ses entreprises, ses initiatives (Forum Mexicanas 4.0 pour la promotion des diplômées en science et en ingénierie dans les secteurs de l’industrie et des nouvelles technologies) et ses projets de coopération avec le Mexique, dont la création de la première université technologique bilingue franco-mexicaine à Juárez (Nuevo León), où les ingénieurs pourront se former dans les domaines de la mécatronique et des énergies renouvelables

« Investir dans des infrastructures, c’est investir dans l’avenir, pour les générations futures […] Aujourd’hui, en France, l’enjeu c’est d’intégrer les enjeux environnementaux et climatiques, pour que les infrastructures développées accompagnent un développement durable » a-t-elle précisé, témoignant de l’importance du rôle de l’État en France dans le pilotage des projets d’infrastructures, et des associations public-privé en matière de financement.

« C’est un domaine où nous avons la vision d’un Etat fort, dont la planification vise un développement territorial équilibré. La France s’illustre ainsi dans les classements internationaux par la qualité de ses infrastructures (9ième place dans le GlobalCompetitivenessReport2019), notamment de transport (1 100 milliers de kilomètres de routes, 28 milliers de kilomètres de lignes ferroviaires, 1,66 milliers de kilomètres de lignes de métro, RER et tramways, 8,5 milliers de kilomètres de voies navigables, de nombreux ports maritimes dont trois de niveau européen et un aéroport classé au second rang des aéroports européens) ou de télécommunications », a-t-elle mentionné.

- Lire le discours de l’Ambassadrice
- Consulter le communiqué de la SCT

Au cœur du salon, le pavillon français réunit une dizaine d’entreprises déjà présentes de longue date au Mexique : Vinci, Freyssinet, Tierra Armada, Cimesa, Engie, Suez, Menard, Entrepose, Sixense, SMCE, Bessac, HydroPlus, la Chambre de Commerce Franco-Mexicaine et les opérateurs Campus France et Business France. L’entreprise Schneider Electric a également pris part au salon.

Le Congrès, qui se déroule du 26 novembre au 28 novembre, aborde de nombreux thèmes sur lesquels la France et le Mexique échangent continuellement : transport et mobilité, recherche technologique, gestion des ressources et de l’énergie, environnement, développement urbain et durable, financement

Projet du Grand Paris

Le projet du Grand Paris, qui vise à redessiner les contours de la capitale française pour les 50 prochaines années en matière de logement, open data, sécurité urbaine, a fait l’objet d’une séance plénière spéciale le jeudi 28 novembre présentée par Jean-François Stoll, Conseiller du Président du Directoire de la société.

Jean-François Stoll, conseiller du Président du Directoire de la société du Grand Paris, présente le projet de la capitale française - JPEG

L’attaché de coopération universitaire, Guillaume Boccara, a également pris part aux rencontres académiques en marge de l’événement.

Séance plénière de présentation du "Plan de Développement Urbain du Grand Paris" au 30° Congrès national d'Ingénierie civile du Mexique - JPEG

Dernière modification : 28/11/2019

Haut de page