La France et l’état de Jalisco renforcent leur relation [es]

L’ambassadrice Anne Grillo a effecué une visite de travail dans le Jalisco, afin de renforcer les liens et les échanges qu’entretient la France avec cet état.

Dans le prolongement de sa visite précédente (novembre 2017), elle s’est entretenue avec le gouverneur de l’état et les autorités municipales de Guadalajara et Zapopan. Une délégation des 25 entreprises ont également fait le déplacement pour chercher des opportunités d’investissements ou étendre leur présence dans l’état.

Lundi 25 mars 2019

- Visite de l’entreprise All Circuits (fabricant de cartes et de capteurs électroniques pour l’industrie automobile)

JPEG
JPEG

Installée à Zapopan depuis juin 2018, la filiale GDL Circuits (de la maison mère ALL Circuits fabrique dans son usine mexicaine des cartes électroniques principalment destinées à l’industrie automobile au Mexique et au marché nord-américain.


- Réunion avec le recteur sortant de l’Université de Guadalajara, Miguel Ángel Navarro Navarro, et le futur recteur Ricardo Villanueva Lomelí

Hôte du séminaire franco-mexicain sur l’université et l’innovation organisé en parallèle de la précédente visite de l’ambassadrice, l’Université de Guadalajara entretient de forts liens avec la France dans le domaine de la coopération universitaire.

JPEG

Elle dispose depuis peu d’un bureau à Toulouse, créé avec le soutien de l’Université de Toulouse et la Maison Universitaire Franco-Mexicaine, ville où elle compte de nombreux partenaires universitaires (INSA, Institut National Polytechnique, Université Fédérale Toulouse Midi-Pyrénées...).

L’université, via sa faculté d’architecture, travaille actuellement sur un projet de double-diplôme avec l’École d’architecture de Grenoble. L’ambassade et les recteurs sont également convenus de poursuivre le travail entamé sur la création d’un premier cycle universitaire en administration économique et gestion des entreprises, en s’appuyant sur le réseau français local (Bureau de Campus France et lycée franco-mexicain de Guadalajara) et les Instituts d’administration des entreprises (IAE) français.


- Point presse

JPEG


- Visite de la Distillerie "Volcan" (Tequila)

La distillerie "Volcan de mi tierra" a vu le jour en mai 2017 à la suite d’une alliance entre le groupe français Moët Hennessy et la famille Gallardo.

JPEG
JPEG
JPEG

Situé au cœur du terroir original de la tequila et d’un milieu naturel riche, cette jeune fabrique binationale produit un spiritueux haut-de-gamme, fruit du savoir-faire innovant du groupe français et fidèle à la tradition mexicaine.

JPEG
JPEG

Il s’agit du tout premier produit d’identité mexicaine du groupe Moët, alors que la tequila vient tout juste d’être reconnue comme indication géographique par l’Union Européenne dans le cadre de la modernisation de l’Accord de Libre-Échange Union Européenne-Mexique, ce qui protège la propriété industrielle et garantit l’authenticité du célèbre alcool mexicain, dont la France représente le 4ème marché à l’étranger.


Mardi 26 mars 2019

- Entretien avec le gouverneur de l’État de Jalisco, Enrique Alfaro Ramírez, et son équipe

Accompagnée d’une délégation de 25 entreprises françaises implantées dans l’État, l’ambassadrice a rencontré le gouverneur Enrique Alfaro Ramírez et son équipe. Anne Grillo a fait part de son souhait de voir la présence française dans l’État se renforcer à travers ses entreprises, et le réseau français poursuivre son essor, en s’appuyant sur une communauté forte de près de 3000 compatriotes.

JPEG

« Nous avons une longue histoire de coopération et la dimension économique de notre visite d’aujourd’hui, avec cette grande délégation d’entreprises qui m’accompagne, témoigne de l’engagement qui nous lie à votre État » a-t-elle affirmé. « Nous croyons en le Mexique, en son importance, en le talent de sa population, et notamment dans le Jalisco ».

JPEG

Le gouverneur s’est lui réjoui de la variété des liens entretenus par la France et sa région, qui démontrent selon lui sa stabilité et son dynamisme. Il a notamment salué les projets bilatéraux en cours dans les domaines du développement et de la ville durables, sous la forme de la coopération décentralisée et des échanges inter-municipalités Angoulême-Zapopan (ville digitale) et Lourdes-Simar Sureste (gestion des déchets) et du projet « Paysage Bioculturel ». Enrique Alfaro a également mis en avant l’intensité des échanges académiques (250 étudiants français dans le Jalisco, 277 étudiants du Jalisco en France en 2018 grâce aux nombreux accords de coopération universitaire) et culturels, suite à une année 2018 au cours de laquelle la France a activement soutenu le cirque contemporain et la foire internationale du livre de Guadalajara.

Le ministre du Développement Économique, Ernesto Sánchez Proal, le ministre de l’Environnement et du Développement Territorial, Sergio Graf, le responsable des relations fédérales et des affaires intérieures, Adrián Michel Espino, et la coordinatrice du Développement social de la région, Bárbara Casillas García, ont participé à cette réunion.


- Entretien avec Ismael del Toro Castro, maire de Guadalajara}

JPEG

Le maire Ismael del Toro Castro et l’ambassadrice ont aussi souligné ensemble la qualité des échanges culturels et économiques de la métropole avec la France.

Guadalajara dispose entre autres d’un accord qui l’unit au Grand Angoulême pour le développement d’un projet de ville numérique depuis décembre 2013 et au sein du Groupe Pays France-Mexique pour la coopération décentralisée. L’élu mexicain s’est félicité des opportunités créées ainsi que de l’intégration et de l’ouverture internationale de sa ville par ce biais.

JPEG

L’ambassadrice a de son côté encouragé l’activité locale du riche réseau éducatif français (Alliance française, Campus France et Lycée français) sur le développement et la diffusion de l’enseignement français et de la langue française.


- Entretien avec Pablo Lemus Navarro, maire de Zapopan

JPEG

Également concernée par un projet de coopération décentralisée avec Angoulême, la municipalité de Zapopan échange avec la France essentiellement en matière culturelle et artistique. La ville française contribue notamment à travers la Cité internationale de la bande dessinée à l’industrie créative du multimedia et de l’image, grâce au transfert de connaissances et de technique, et au programme de résidence destiné aux artistes mexicains.

JPEG

Le maire et l’ambassadrice ont encouragé les deux parties à poursuivre dans cette voie, dans la lignée de la participation de la Cité à la Foire Internationale du Livre de Guadalajara en 2018.


- Visite du site de Danone (Tepatitlán)

L’Ambassadrice a découvert le projet économique et social « Margarita » mis en œuvre par le groupe français Danone au Jalidco depuis 2010), pour soutenir 300 producteurs locaux de lait.

JPEG

Grâce à l’appui de plusieurs partenaires mexicains, le programme poursuit des objectifs de développement social, économique et environnemental durables, en aidant les agriculteurs dans l’intégration, la gestion et la structuration de leurs exploitations. Margarita inclut notamment des formations, une assistance technique permanente et un dispositif d’accompagnement par voie numérique (via l’application mobile), afin de les conseiller et de leur permettre de contrôler la santé de leurs vaches, leur production et la qualité de leur lait.

JPEG

L’ambassadrice Anne Grillo a souligné l’originalité du projet qui correspond en outre à tous les objectifs sociaux, économiques et climatiques caractérisant l’action de la France au Mexique. Danone espère désormais pouvoir élargir à 900 producteurs son programme Margarita d’ici 2023.

Présent depuis 1972 et employeur de 17000 salariés au Mexique, Danone compte 3 sites dans l’État de Jalisco.

Dernière modification : 05/04/2019

Haut de page