Forum d’Affaires Franco-Mexicain 2017 : "une étape réussie" dans "l´accélération de nos relations économiques et commerciales" [es]

A Mexico, le 26 avril 2017

L’Ambassadrice de France au Mexique, Maryse Bossière et le vice-ministre en charge du Commerce Extérieur, Juan Carlos Baker Pineda, ont conclu aujourd’hui le Forum d’Affaires Franco Mexicain 2017, à l’hôtel Camino Real, qui a accueilli durant deux jours des centaines d’intervenants, au cours de réunions, de rencontres et d’échanges entre les 80 entreprises françaises et les 300 entreprises mexicaines participantes.

JPEG

“Le Forum d’Affaires Franco Mexicain s’est donc bien révélé comme une étape réussie d’un processus d’accélération de nos relations économiques et commerciales et de développement de nos investissements croisés ; en somme, il a été l’illustration parfaite que l’ensemble des forces vives qui contribuent à ce rapprochement – et elles sont nombreuses, en France comme au Mexique – se retrouvent aujourd’hui plus que jamais au cœur d’une nouvelle dynamique qui nous permettra, je n’en doute pas, de devenir les grands partenaires que tout nous porte à être durablement”, a déclaré l’ambassadrice.

Le sous-secrétaire en charge du Commerce Extérieur, Juan Carlos Baker Pineda, a affirmé que la France et le Mexique disposent de nombreux instruments pour approfondir la relation bilatérale, dont l’Accord Global entre le Mexique et l’Union Européenne, entré en vigueur en 2000 et en cours d’actualisation.

"Le Mexique et l’Union Européenne -grâce au soutien de la France- en sommes convaincus et continuons à travailler afin de mener à bien la négociation du Traité de libre-échange cette année", a-t-il déclaré.

Philippe Garcia, directeur de Business France Mexique, a déclaré que toutes les entreprises françaises avaient à leur disposition les outils nécessaires pour leur permettre de décider si elles souhaitent investir, exporter ou chercher de nouvelles alliances stratégiques dans des secteurs clés tels que l’aéronautique, l’automobile, l’industrie créative, la santé, la ville durable, les énergies renouvelables et le secteur énergétique (pétrole et gaz).

“L’événement a permis de présenter l’attractivité de la France pour les investisseurs mexicains potentiels et je suis persuadée que nombre d’entre eux ont été sensibles aux nombreux atouts que notre pays a à leur offrir”, a-t-il souligné.

Maryse Bossière a rappelé que le forum avait été l’occasion de présenter l’attractivité de la France à des investisseurs mexicains potentiels.

“Je suis persuadée que beaucoup d’entre eux ont été sensibles aux nombreux avantages que notre pays peut offrir”, a-t-elle conclu.

Dernière modification : 28/04/2017

Haut de page