Remise du Prix Breach/Valdez de Journalisme et des Droits de l’Homme (3 mai 2018) [es]

Intervention de l’Ambassadrice Anne Grillo lors de la cérémonie de remise du Prix Breach/Valdez de Journalisme et des Droits de l’Homme
Casa de Francia, Ciudad de México
3 mai 2018

JPEG

Bonjour à tous,

Je suis très honorée de clore la remise de ce prix pour plusieurs raisons.

1/ En premier lieu parce que nous décernons ce prix à une journaliste jeune, talentueuse, engagée et courageuse qui travaille sur des sujets difficiles.

En effet, parmi bien d’autres problématiques abordées par notre lauréate, la violence des cartels, leur pouvoir corrupteur, les disparitions forcées et les homicides mettent en lumière les défis que le Mexique doit encore relever.

Daniela Rea le fait avec intelligence, rigueur, animée aussi par l’attachement qu’elle a pour son pays, son souhait qu’il soit plus sûr, un désir partagé par tous les Mexicains, et tous ceux qui y vivent et qui, comme moi et ceux qui sont autour de cette table, aiment ce grand pays.

2/ Ce prix est aussi un message de soutien pour tous les journalistes du monde entier de plus en plus confrontés à la violence et à l’insécurité. Le dernier rapport de Reporters Sans Frontières, publié le 25 avril dernier, fait état d’une montée de l’hostilité envers les médias et les journalistes dans le monde. L’attentat de Kaboul a été une nouvelle et cruelle illustration. Il est important que tous, chacun à notre place et avec nos moyens, nous agissions qu’ils puissent exercer leur métier.

3/ La défense de la liberté de la presse et de la liberté d’expression, la protection des journalistes dans l’exercice de leur profession et la lutte contre l’impunité sont des priorités de la politique étrangère de la France.

La France a soutenu ainsi dans les enceintes internationales plusieurs initiatives :
-  l’instauration le 2 novembre d’une journée internationale de la fin de l’impunité pour les crimes commis contre des journalistes ;

-  ou encore le projet de création d’un mandat de représentant spécial pour la protection des journalistes auprès du secrétaire général des Nations unies, comme le Président de la République Emmanuel Macron l’a rappelé en septembre dernier.

C’est donc tout naturellement que j’ai souhaité que l’ambassade de France au Mexique se joigne à cette initiative collective qui vise à reconnaitre le travail des journalistes qui nous informent, parfois au péril de leur vie.

Une initiative complémentaire des actions que la France mène au Mexique, dans un dailogue confiant et étroit avec les autorités et les Mexicains, dans le domaine de la justice, de la sécurité et de la gouvernance. Je souhaiterais également souligner le travail de l’Union Européenne dans le perfectionnement des mécanismes de protection des journalistes.

4/ Nous souhaitons que ce prix puisse tout à la fois reconnaitre le travail des journalistes, et donc de les protéger, et encourager tous les jeunes journalistes qui sortent des écoles à mener leur mission avec les idéaux et la motivation qui les ont poussés à choisir cette voie. Nous avons tous besoin des journalistes, que nous soyons des gouvernements, des institutions privées, des entreprises ou des associations. La liberté d’informer est essentielle pour la vie démocratique de nos pays et la diversité de nos sociétés.

5/ Le prix comprend deux volets :
-  D’une part, une bourse d’un an au sein du programme Prensa y Democracia de la Division de Communication (Departamento de Comunicación) de l’Université Ibéro-américaine
-  D’autre part un déplacement d’une semaine en France, qui doit lui permettre de se faire connaitre et de montrer son travail au siège de l’UNESCO, des institutions françaises, des défenseurs des droits de l’homme et dans les rédactions françaises.

Pour assurer la pérennité de ce prix car la défense de la liberté de la presse ne peut se réduire à un évènement ponctuel, nous vous annonçons d’ores et déjà une deuxième édition. Au cours du deuxième semestre de cette année sera lancé un appel à candidatures ouvert à tous les journalistes résidant au Mexique. Le prix sera remis en 2019.

Chère Daniela Rea, toutes mes chaleureuses félicitations. A tous les journalistes résidents au Mexique, hommage et encouragements.

JPEG

- Leer el comunicado

Dernière modification : 04/05/2018

Haut de page