Remise des Palmes académiques à Antonio Avila, Patricia Gonzalez, Guillermo López Andrade y Arturo Vázquez Barrón [es]

JPEG

Mexico, le 4 mai 2017

L’Ambassadrice de France au Mexique, Maryse Bossière, a remis les insignes de Chevaliers dans l’Ordre des Palmes académiques à Antonio Avila, Patricia Gonzalez, Guillermo López Andrade et Arturo Vázquez Barrón, lors d’une cérémonie qui s’est déroulée ce mercredi 3 mai à la Résidence de France.

« Les quatre décorés de ce soir ont tous en commun une affection particulière pour notre langue qu’ils ont apprise étant enfants et qui a été déterminante dans leurs carrières respectives », a déclaré en préambule l’ambassadrice.

Maryse Bossière a remis les Palmes académiques à Antonio Avila, directeur général de la planification, de la programmation et des statistiques éducatives au ministère de l’Education Publique, également en charge de l’élaboration du programme sectoriel d’éducation pour la période 2013-2018. Ces insignes lui ont été remises pour son travail de promotion de la langue française au sein des institutions éducatives mexicaines.
Au cours de ces 20 dernières années, Antonio Avila a en effet mené plusieurs actions en faveur de la diffusion de la langue française telles que la mise en place des journées d’actualisation et de renforcement de la pratique enseignante, ainsi que la formation et la certification des professeurs de français.

L’ambassadrice a également décoré Patricia Gonzalez, professeure de français à l’Université des Caraïbes à Cancun, pour son rôle remarquable en faveur de la promotion de la langue française. Patricia Gonzalez a mis en place des cours de français à l’université des Caraïbes auxquels se sont inscrits à ce jour 2 600 étudiants. Son travail depuis 2013 comme directrice du Centre DELF-DALF au sein de cette université a par ailleurs permis la certification de près de 1 600 étudiants. Patricia Gonzalez a également réalisé une campagne de promotion du français qui a permis d’augmenter de 9 à 78 le nombre d’écoles enseignant le français en seulement 5 ans.

Maryse Bossière a ensuite décoré Guillermo López Andrade, actuel secrétaire des études et des comptes de la Cour Suprême de la Nation (SCJN), mais qui a consacré une grande partie de sa vie professionnelle au monde académique. Tout au long de sa carrière, Guillermo Andrade a soutenu la professionnalisation de l’enseignement de la langue française à travers le programme de validation des savoirs acquis, géré par la SEP et l’IFAL. Celui-ci permet à des professeurs de français d’obtenir une licence ou un master en enseignement du français. Il a par ailleurs participé à la signature d’un accord culturel entre le gouvernement mexicain et le gouvernement français, visant à la reconnaissance du cursus en français du lycée franco mexicain. Parmi ses actions en faveur de la langue française, Guillermo Andrade a également contribué à la rédaction d’une circulaire obligeant les lycées publics mexicains à proposer le français comme langue étrangère, en plus de l’anglais.

L’ambassadrice de France a finalement décoré le traducteur et professeur de français Arturo Vásquez Barrón. Ce dernier a travaillé pendant 38 ans pour l’Institut français d’Amérique latine et a créé, en 1994, le diplôme de traduction littéraire. Depuis 25 ans, Arturo Vázquez a été l’organisateur, en représentation de l’IFAL et en partenariat avec l’UNAM, le Colegio de Mexico et l’Université Intercontinentale, de la rencontre internationale des traducteurs littéraires, invitant ainsi à Mexico des traducteurs français de renom afin de partager au public mexicain leurs diverses expériences professionnelles.

JPEG

Dernière modification : 04/05/2017

Haut de page