Le Forum de Paris 2020 récompense le projet mexicain AI For Climate [es]

Le projet mexicain AI For Climate, qui met l’intelligence artificielle au service de la protection des réserves naturelles et de la lutte contre le changement climatique, fait partie des 10 projets primés lors de la 3ème édition du Forum de Paris sur la Paix. Il bénéficiera d’un financement et d’un accompagnement de la part de l’organisation du Forum pour soutenir son développement.

13 novembre 2020

AI For Climate est le deuxième projet mexicain distingué par le Forum de Paris sur la Paix, après The World Justice Project lors de la première édition (2018). Créé par le think tank C Minds, il s’agit d’un "laboratoire vivant" qui emploie l’intelligence artificielle pour la protection des réserves naturelles et de la biodiversité en luttant contre les effets du changement climatique à travers deux mécanismes de compensation carbone et de transfert de connaissances.

L’édition 2020 du Forum de Paris sur la Paix a réuni durant 3 jours d’échanges 37 chefs d’États, plus de 10 000 participants et 100 projets proposant des solutions de coopération et d’action multilatérale aux défis de la crise sanitaire, sociale et économique liée au Covid-19, ou aux défis persistants ou accentués par la pandémie.

4 projets du Mexique, dont le lauréat AI For Climate, ont participé au Forum, aux côtés de l’organisation Mexico Evalúa, dont la directrice générale Edna Jaime préside le Comité de Sélection.

"AI For Climate", de C Minds

MEXIQUE
Environnement

AI For Climate est un laboratoire vivant qui vise à protéger les réserves naturelles du monde entier grâce à l’utilisation de l’intelligence artificielle. Relevant le défi de la perte de biodiversité, du changement climatique et du financement de la durabilité mondiale, l’initiative comprend deux volets : un mécanisme de compensation des émissions de carbone et un mécanisme de transfert de connaissances.

Le mécanisme de compensation de carbone déploie une technologie pour surveiller les réserves naturelles et capturer les données écosystémiques traitées à l’aide de l’IA. Le mécanisme de transfert des connaissances comprend : un Forum mondial, un Global Data Trust, un rapport annuel et un panel de haut niveau.

- Site web

"#DenunciaCorrupciónCoronavirus", de Iniciativa de Transparencia y Anticorrupción (Itac) de la Escuela de Gobierno y Transformación pública del TEC de Monterrey

MEXIQUE
Développement

#WhistleblowingCorruptionCoronavirus est un outil a été créé pour signaler la corruption liée à la détection, aux soins et au traitement du Covid-19 et donner aux citoyens les outils nécessaires pour détecter les actes de corruption tels que les pots-de-vin, les sextorsions, le trafic, entre autres illégalités.

L’outil permet également au personnel hospitalier et aux utilisateurs de saisir des données pour signaler les défaillances administratives et logistiques au sein des hôpitaux, permettant d’engager des poursuites judiciaires, des sanctions et également des réparations pour les dommages subis du fait de la corruption afin de renforcer l’état de droit.

Le projet a déjà produit 131 rapports sur 17 des 32 États mexicains.

- Site web

"Jóvenes con Rumbo", de YouthBuild México, A.C.

MEXIQUE
Économie inclusive

L’initiative offre des opportunités d’emploi et de réinsertion sociale aux jeunes vulnérables et sans emploi. Le programme développé pour accroître l’employabilité fournit un soutien académique, des formations techniques et non techniques, du tutorat pour les jeunes, des stages de travail et des mentorats en entreprise, et est rendu possible grâce à des collaborations avec des organisations de la société civile, des institutions publiques et le secteur privé.

Le programme a déjà aidé 5000 jeunes et vise à lancer l’obligation à impact social pour encourager les partenariats public / privé, mais aussi pour améliorer la partie académique du programme et les partenariats avec des entreprises du secteur privé.

- Site web

"Intimate Partner Violence (Ipv) Risk Model To Channel Support To Those Most At-Risk In Mexico", de Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit (GIZ) GmbH

ALEMAGNE
Nouvelles Technologies

Le projet "GIZ Data Lab" promeut l’utilisation efficace, équitable et responsable des données numériques pour le développement durable. Ce projet prototype mené au Mexique, se concentre sur la violence sexiste. En coopération avec la Data Pop Alliance et la GIZ Mexico, le GIZ Data Lab prévoit de développer un modèle prototypique pour estimer et potentiellement prédire la probabilité et l’étendue de la violence sexiste dans les départements, les communautés et potentiellement les ménages à travers le Mexique.

Cela pourrait aider à identifier les endroits où les femmes et les filles sont gravement menacées de violence en temps quasi réel et pourrait donc servir de "source d’information incontournable’’ pour décider où une aide d’urgence ou une action politique serait nécessaire.

- Site web

Le Forum Génération Égalité, qui sera co-organisé en 2021 par la France et le Mexique, a également participé au Forum en tant que projet.


Le ministre des Relations Extérieures mexicain Marcelo Ebrard a également pris part avec ses homologues français et allemand, Jean-Yves Le Drian et Heiko Maes, à une conférence convoquée dans le cadre du Forum par l’Alliance pour le Multilatéralisme -dont le Mexique a été l’un des premiers soutiens- avec des organisations internationales. Cette rencontre a débouché sur la création du Conseil One Health pour l’étude des liens entre santés humaine, animale et environnementale et la diffusion des connaissances, et réaffirmé les enjeux de la régulation dans le cadre de la lutte contre les infodémies.

Enfin, 450 banques de développement ont réaffirmé lors du premier Sommet "Finance en commun" leur engagement en faveur des Objectifs de Développement Durable des Nations-Unies. Une coalition d’États, d’organisations internationales et de fondations ont annoncé 500 milliards de dollars de contributions supplémentaires au programme d’Accès aux instruments de lutte contre le Covid-19 ACT-A, de l’Organisation Mondiale de la Santé, qui poursuit l’objectif de donner un accès international équitable aux médicaments et vaccins développés contre le Covid-19.

Le Forum 2020 a également vu naître le Consensus de Paris, qui définit des principes économiques et sociaux à la récupération post-Covid-19 des sociétés, avec le soutien de la France, de l’Allemagne, du Sénégal, de l’Union Européenne, du Fonds Monétaire International et de l’Organisation des Nations-Unies.

"Notre solidarité est essentielle. Toutes les populations, en particulier les plus vulnérables, doivent avoir accès aux tests rapides, aux traitements et doses de vaccin. Faisons des réponses à la pandémie un bien public mondial ! Nous nous y sommes engagés au Forum de Paris sur la Paix" a affirmé le Président Emmanuel Macron, à l’issue du Forum.

Dernière modification : 20/11/2020

Haut de page