La France et le Mexique, ensemble pour l’Education [es]

Le Ministre de l’Europe et des Affaires Etrangères Jean-Yves Le Drian remet une aide à l’école « Suave Patria » et signe des accords de coopération éducative.

JPEG

Mexico, le 1er novembre 2017,

Le ministre de l’Europe et des Affaires Étrangères, Jean-Yves Le Drian, s’est rendu au ministère de l’Éducation Publique.

Accompagné du ministre de l’Éducation, Aurelio Nuño Mayer, M. Jean-Yves Le Drian a exprimé le soutien de la France au peuple mexicain, à la suite des séismes des 7 et 19 septembre derniers qui ont notamment endommagé de nombreuses écoles.

« La France est avec vous parce qu’elle sait, comme elle l’a vécu elle-même récemment dans nos départements de la Caraïbe, que la solidarité est la seule réponse pour soigner les blessures de catastrophes naturelles, et que l’aide à la reconstruction est la seule réponse pour garder espoir dans l’avenir », a-t-il assuré.

JPEG

En présence de hauts responsables universitaires, d’enseignants et d’élèves, il a remis un don à une centaine d’élèves (matériel scolaire) de l’école primaire « Suave Patria », dont l’établissement situé dans la capitale (délégation Miguel Hidalgo) devra être reconstruit. Des entreprises françaises présentes au Mexique (Bic, Maped, Décathlon) ont contribué à ce don.

JPEG

M. Jean-Yves Le Drian a proposé un partenariat avec le Lycée franco-mexicain, qui accompagnera matériellement l’école, et d’une coopération en matière d’apprentissage du français. Le ministre a ajouté que le ministère de l’Europe et des Affaires Étrangères apportera une aide supplémentaire de 50 000 euros pour équiper l’école en mobilier scolaire.

« L’enseignement primaire, secondaire et supérieur est au centre de la relation historique et actuelle qui réunit nos deux pays », a-t-il déclaré.


Remise du Label FrancÉducation à deux écoles mexicaines

JPEG

Lors de cette cérémonie, le ministre a remis le label d’excellence FrancÉducation aux lycées Escuela Nacional-Colegio de Ciencias y Humanidades de l’Université Nationale Autonome du Mexique (UNAM) et Bachillerato 5 de mayo de l’Université Autonome de Puebla (BUAP).

JPEG

Il s’agit des deux premières institutions éducatives mexicaines distinguées par ce label, créé en 2012. Ce label reconnait l’excellence des formations bilingues dispensées des écoles qui ont fait le choix du français, ceci dans 137 pays.


Renforcement de l’enseignement du français dans les écoles de formation des professeurs au Mexique

JPEG

Le ministre a également salué « la vitalité » de la coopération éducative et universitaire entre la France et le Mexique, notamment du programme de mobilité entre écoles normales mexicaines et écoles supérieures françaises du professorat et de l’éducation.

Le Mexique est le pays d’Amérique latine où la langue française est la plus apprise.

Entre 2014 et 2018, 400 étudiants d’écoles normales mexicaines auront effectué des séjours de formation de trois mois en France. Cette année, 10 écoles normales mexicaines reçoivent des assistants français.

A cette occasion, un accord de coopération a été signé entre le Ministère de l’Éducation Publique et le Ministère des Affaires Etrangères pour renforcer l’enseignement des cours de français dans le réseau des écoles normales mexicaines.


Projet de création d’une université bilingue à Monterrey

JPEG

Jean-Yves Le Drian a rappelé que la France et le Mexique sont de grands partenaires pour la formation réciproque de leurs élites professionnelles et intellectuelles. Ces programmes de mobilité étudiante, de formation doctorale et de recherche scientifique permettent actuellement à 3000 chercheurs et étudiants mexicains de travailler ou d’étudier en France, et réciproquement à 1200 étudiants français de suivre un cursus universitaire au Mexique.

Pour aller plus loin, le ministre a signé avec son homologue mexicain une lettre d’intention pour la création d’une université bilingue franco-mexicaine à Monterrey (Nuevo León). Elle serait la première institution française à entrer dans le cadre du programme mexicain « Bilingue, International, Durable » (BIS), déjà mis en œuvre avec des universités étatsuniennes et canadiennes, avec un modèle de formation d’ingénieurs et de techniciens universitaires supérieurs fondé sur l’enseignement dans la langue partenaire, la formation pratique et la mobilité.

Ce projet ambitieux et original vient consolider une coopération culturelle et universitaire déjà forte dans cette ville où la France a ouvert son premier bureau d’ambassade.

JPEG

Dernière modification : 02/11/2017

Haut de page