L’institution financière Proparco fête son 40ème anniversaire [es]

A l’occasion de son 40ème anniversaire, Proparco a signé trois lignes de crédit qui témoignent de son engagement à contribuer au développement économique, social et environnemental de la région. Le financement de ces 3 projets s’ajoute au milliard de dollars déjà engagé par Proparco au Mexique, en Amérique centrale et dans les Caraïbes au cours des 12 dernières années.

JPEG

Mexico, le 27 novembre 2018

Baptisée Proparco pour « Promotion et Participation pour la Coopération économique », l’institution financière a réuni au Mexique ses collaborateurs et ses partenaires actuels et futurs dans la région, autour d’Anne Grillo, ambassadrice de France au Mexique, de Grégory Clemente, directeur mondial de Proparco, de Paul Centeno, directeur de Proparco au Mexique et de Jean-Baptiste Sabatié, directeur de l’Agence Française de Développement au Mexique, dont Proparco est une filiale.

"Au sein de l’équipe France, Proparco peut et doit jouer un rôle clé", a affirmé Anne Grillo, ambassadrice de France au Mexique, rappelant que l’organisation agit dans de nombreux domaines du développement économique, social et environnemental (éducation primaire et supérieure, forêts, énergies renouvelables, télécommunications, valorisation des déchets, financement des Petites et Moyennes Entreprises...).

JPEG

L’ambassadrice a également souligné que Proparco a pour objectif de doubler son volume de financements en Amérique Latine d’ici 2020. "Proparco est une banque à visage humain [...] qui construit des relations à long terme avec ses clients et les soutient au-delà des frontières" a-t-elle salué. Et "le Mexique est un pays de talents. Il a de grands défis, mais aussi un grand potentiel".

- Lire le discours de l’ambassadrice

JPEG

Proparco octroie 83 millions de dollars pour soutenir le développement des énergies renouvelables et des petites entreprises agroalimentaires au Mexique et en Amérique centrale

Un partenariat de long-terme pour soutenir les PME agricoles en Amérique Latine

JPEG

Un prêt de 20 millions de dollars a été signé avec la Latin Agribusiness Development Corporation (LAAD), une institution financière spécialisée dans le financement des petites et moyennes entreprises agricoles en Amérique Latine. LAAD soutient principalement des entreprises engagées dans le développement économique et social de la communauté en leur proposant des solutions financières adaptées, généralement peu disponibles auprès des banques commerciales locales.
Une quarantaine de PME agricoles mexicaines bénéficieront de ce nouveaux financement accordé par Proparco et environ 800 emplois directs et indirects seront créés ou maintenus.

Il s’agit de la 3ème opération de Proparco avec LAAD en 8 ans, ce qui témoigne à la fois de la force du partenariat de longue date entre les deux institutions et des besoins importants du secteur agricole local. Proparco avait accordé un premier prêt de 15 M$ à LAAD en 2010, suivi d’une deuxième ligne de crédit de 20 M$ en 2015. Cela illustre une fois de plus de l’engagement de Proparco à soutenir les PME qui contribuent au développement économique, social et environnemental par l’intermédiaire des institutions financières locales.


Une contribution essentielle à la transition du Salvador vers les énergies renouvelables

JPEG

Un prêt de 28 millions de dollars a également été accordé par Proparco au champion français de l’énergie solaire et éolienne Neoen pour la construction d’une centrale solaire de 140 MWc au Salvador. La future centrale de Capella Solar bénéficie également de prêts d’un même montant de la part du FMO, la Banque néerlandaise de développement, et de IDB Invest, la branche secteur privé de la Banque interaméricaine de développement, toutes deux co-chef de file de ce financement.

Ce nouveau parc solaire, l’un des plus grands d’Amérique centrale, permettra d’économiser 110 000 tonnes équivalent CO² par an. Plus de 600 emplois directs et indirects seront soutenus pour la construction et l’exploitation de la centrale. Le projet soutiendra également la communauté locale en attribuant 3% des recettes du projet à des programmes de développement social.

Il s’agit de la deuxième centrale solaire financée par IDB Invest et Proparco et développée par Neoen dans le pays après le projet Providencia Solar de 101 MWc, première centrale photovoltaïque commerciale d’envergure du pays. Les deux centrales solaires contribuent de manière significative à la stratégie énergétique ambitieuse du Salvador, qui vise à accroître la part des énergies renouvelables dans le pays.


Un nouveau stimulus pour les projets d’énergies renouvelables en Amérique centrale

Enfin, la troisième ligne de crédit signée aujourd’hui consiste en un prêt de 35 millions de dollars accordé à Banco Ficohsa pour aider la plus grande banque du Honduras à développer son portefeuille de prêts en faveur de projets d’énergies renouvelables dans ce pays. Il contribuera aux efforts locaux visant à améliorer l’accès à l’électricité dans les zones rurales et soutiendra plus de 3 000 emplois directs et indirects au cours des prochaines années.

Il s’agit du deuxième financement accordé par Proparco à Banco Ficohsa. Le premier prêt de 20 millions de dollars signé en 2012 était déjà consacré au développement des énergies renouvelables et à l’efficacité énergétique.

Le soutien financier de Proparco est particulièrement important compte tenu du manque de ressources à long terme à la disposition des entreprises locales qui cherchent à développer des projets d’énergie renouvelable au Honduras.


40 ans d’actions au service du développement

JPEG

Ces trois nouveaux projets ont été signés à l’occasion de la célébration des 40 ans de Proparco au Mexique, où son bureau régional couvre le Mexique, l’Amérique Centrale et les Caraïbes. Les clients et partenaires de Proparco ont été réunis à la Résidence de l’Ambassadeur de France pour témoigner de l’importante contribution du secteur privé aux objectifs de développement durable des Nations Unies.

Au cours des 12 dernières années, Proparco a engagé plus d’un milliard de dollars dans les institutions financières, les PME et les grandes entreprises de la région pour créer des emplois, lutter contre le changement climatique et améliorer l’accès aux biens et services essentiels. Les nouveaux projets signés aujourd’hui s’inscrivent dans la stratégie ambitieuse de Proparco de doubler ses engagements financiers afin de tripler son impact sur le développement durable.


JPEG

À propos de Proparco

Filiale de l’AFD dédiée au secteur privé, Proparco intervient depuis 40 ans pour promouvoir un développement durable en matière économique, sociale et environnementale. Proparco participe au financement et à l’accompagnement d’entreprises et d’établissements financiers en Afrique, en Asie, en Amérique latine ou encore au Moyen-Orient. Son action se concentre sur les secteurs clés du développement : les infrastructures avec un focus sur les énergies renouvelables, l’agro-industrie, les institutions financières, la santé, l’éducation... Ses interventions visent à renforcer la contribution des acteurs privés à la réalisation des Objectifs de développement durable (ODD), adoptés par la communauté internationale en 2015. Dans ce but, Proparco finance des sociétés dont l’activité participe à la création d’emplois et de revenus décents, à la fourniture de biens et de services essentiels, ainsi qu’à la lutte contre le changement climatique.

Plus d’informations : www.proparco.fr et @Proparco

Dernière modification : 30/11/2018

Haut de page