Inauguration des locaux de la Casa de Francia en Monterrey (23 octobre 2018) [es]

Anne Grillo, Ambassadrice de France au Mexique
Inauguration des locaux de la Casa de Francia

Monterrey
23 octobre 2018


Il y a un an, j’inaugurais l’ouverture du bureau de l’ambassade de France à Monterrey dans des tours non loin d’ici, dans votre commune de San Pedro Garza, Monsieur le maire. Une antenne de l’ambassade. Aujourd’hui, j’inaugure notre « maison de France », toujours dans votre commune, Monsieur le maire. Vous devez tous vous demander : mais que font donc ces Français ?

Nous avons tout simplement décidé de regrouper sous un même toit les agents de l’ambassade travaillant à Monterrey, le chef du bureau de France et les membres du service de coopération et d’action culturelle ( à citer) que je suis très heureuse de revoir, pour un travail plus efficace et plus réactif vis-à-vis pour être à la hauteur des attentes de nos talentueux partenaires Regiomontanos.

Pour avoir de la place pour accueillir d’éventuels d’autres membres de « l’Equipe France » au Mexique désireux de s’implanter à Monterrey, nous avons opté pour la création d’une « maison de France ». Une formule qui me semble prometteuse puisque, ce soir, nous inaugurons ces nouveaux locaux avec la nouvelle représentation de la chambre de commerce franco-mexicaine à Monterrey. Monsieur le Président, cher Olivier Rodney, j’en suis heureuse car je pense que c’est une décision stratégique pour le développement de la chambre ici et le renforcement des échanges commerciaux entre nos deux pays. Je suis certaine que votre représentant, Fernando Salgado, trouvera toute sa place. Tres bien s’integrer tres bien s’adapter. Bienvenue à vous Fernando ;

Cette maison, elle vous est ouverte, amis mexicains et français. Que vous souhaitiez développer un projet scientifique, prospecter un terrain d’affaires, nouer des échanges universitaires, soyez assuré qu’en franchissant la porte d’entrée de cette maison, vous aurez toujours une écoute attentive, des conseils avisés et un soutien déterminé si, ensemble, nous décidons de pousser un projet dans l’intérêt partagé des deux pays, au bénéfice de nos deux pays et de nos deux pays.
Vous le voyez : la France est déterminée à conforter ses liens avec cette région du nord du pays. Le choix de Monterrey et du Nuevo Leon s’est imposé avec force dans notre action et implantation au Mexique :

- D’abord parce que vous nous y accueillez fort bien, Monsieur le gouverneur, monsieur le maire, chers amis mexicains et que nous nous sentons bien chez vous et avec vous. En retour, je pense pouvoir dire les Français -qui y ont pris racines pour toujours ou un certain temps- rendent bien l’amitié qui leur est témoignée en portant haut les couleurs de notre pays et de l’amitié franco-mexicaine. Vous en êtes une des plus illustres représentantes, chère Susanna Canales. Et je n’oublie pas ceux qui transportent les ATTIRER / EMOTION supporters en France et à Monterrey, cher André-Pierre Gignac.

- Parce que c’est une région dynamique qui se projette dans l’avenir. Les entreprises françaises l’ont compris depuis longtemps : elles y sont un des tout premiers investisseurs européens. C’est aussi ce qui nous a conduit à organiser demain notre premier forum d’affaires franco-regiomontano (que nous ouvrirons ensemble monsieur el gouverneur).

- Parce que le Nuevo Leon et Monterrey ont fait le choix d’accompagner leur développement économique d’une politique universitaire et éducative ambitieuse. Nous avons ainsi noué des partenariats avec les principales institutions académiques et scientifiques de la région. Aujourd’hui, nous allons plus loin avec la création de la première université bilingue technologique franco-mexicaine. Merci à vous Mme le sous-secrétaire d’Etat, chère Nora Elia cantu ainsi qu’à Jorge Castillo et tous ceux qui se mobilisent pour ce projet innovant qui permettra à de jeunes mexicains, de tous milieux, d’accéder à une solide formation et participer ensuite au développement de leur région, et de nos liens ;

- Mais les régiomontanos savent qu’il n’y a pas de développement équilibré et inclusif sans accès à la culture et à l’ouverture aux autres cultures du monde. Quelle joie et honneur pour nous que de partager avec vous, dans le théâtre de la ville, le talent des Musiciens du Louvre, et après-demain en ouverture du festival de santa Lucia la compagnie française Ilopie. Ceci après avoir été pays invité de votre festival de cinéma de Monterrey.

Ce soir, c’est l’occasion, chers amis mexicains, de vous remercier de votre confiance. Vous pouvez compter sur la formidable équipe du bureau de France, et maintenant de cette nouvelle « maison France ». J’y veillerai personnellement.

Monsieur le chef du bureau de France, cher Philippe, vous faites un formidable travail dans une mission pionnière ; devant tous nos invités et votre famille, je voudrais vous exprimer mon estime et ma confiance. Vous me représentez dans cette région, et j’en suis fière.

Mon dernier mot sera pour vous madame le consul honoraire, chère Susanna. Nous n’en serions pas là aujourd’hui sans votre appui et votre détermination à resserrer toujours plus les relations entre nos deux pays. Vous êtes un peu notre « fée protectrice » et une inauguration de cette maison de France n’aurait eu aucun sens sans vous.

Et maintenant, je vous propose de boire le verre de l’amitié.

Dernière modification : 24/10/2018

Haut de page