Hommage aux combattants de la Seconde Guerre mondiale [es]

La communauté française au Mexique s’est réunie ce matin au Panthéon français de la Ville de Mexico pour commémorer le 8 mai 1945, date de la victoire des alliés lors de la Seconde Guerre mondiale.

Mexico, le 8 mai 2018

« Chaque année depuis 73 ans la France, avec force, rend hommage aux femmes et aux hommes qui ont permis la Libération et la Victoire des valeurs démocratiques face au nazisme et au totalitarisme » a rappelé François Vandeville, premier conseiller de l’ambassade de France au Mexique, qui a présidé l’acte au cimetière de la Piedad.

- Lire son discours

JPEG

M. Vandeville a également souligné l’importance du devoir de mémoire. « Ces mémoires de courage et de souffrance doivent continuer à vivre, au-delà des commémorations. A vivre dans les lieux qui les incarnent tels les mémoriaux et les lieux chargés d’histoire, mais également dans les écoles pour que la jeunesse et la société se souviennent que, de toutes ces souffrances et de tous ces courages est née l’Europe libre, solidaire et en paix », a-t-il affirmé. La Seconde Guerre Mondiale a causé la mort de plus de cinquante millions de personnes entre le 1er septembre de 1939 et le 2 septembre 1945, date de la capitulation du Japon.

JPEG

Accompagné du Consul général de France au Mexique Gérard Maréchal, de représentants d’associations de patriotes et de la communauté française, François Vandeville est venu déposer une gerbe de fleurs au pied du monument aux morts. Après la sonnerie aux morts, effectuée par un trompettiste de l’armée mexicaine, l’assistance a observé un moment de silence et de recueillement.

JPEG

« Ici, devant vous et devant ce monument qui met à l’honneur les héros d’hier, je souhaiterais exprimer la reconnaissance et l’admiration de la France à tous ceux qui ont combattu aux côtés des Alliés, nous léguant des valeurs de courage, d’engagement et de solidarité » a-t-il déclaré, saluant la mémoire des combattants, notamment des citoyens franco-mexicains et des soldats de la force militaire mexicaine « Escuadrón 201 », tombés au combat. Il a aussi exprimé sa reconnaissance aux soldats français actuellement engagés dans des opérations, « qui continuent à porter haut les couleurs de la France au service des valeurs qui ont triomphé le 8 mai 1945. »

JPEG

« Je voudrais terminer en rendant un hommage particulier à l’Amitié franco-allemande née d’une réconciliation considérée comme exemplaire pour le monde entier » conclut le premier conseiller, en présence d’attachés de défense et de représentants des pays bélligérants. « Notre réconciliation aujourd’hui muée en amitié sincère, a permis la création d’une Europe d’après-guerre qui n’aurait jamais pu devenir l’Europe telle qu’elle est aujourd’hui ».

JPEG

La cérémonie s’est achevée par une pièce commémorative interprétée par les cornemuseurs du bataillon de Saint Patrick.

Dernière modification : 08/05/2018

Haut de page