Frère Tomás González Castillo gagne le Prix franco-allemand des droits de l’Homme Gilberto Bosques [es]

Mexico, le 26 septembre 2013

Pour sa première édition, le Prix franco-allemand des droits de l’Homme « Gilberto Bosques » a été attribué hier au Frère Tomás González Castillo, directeur de la maison du migrant « La 72 », alors que deux mentions spéciales ont été remises à Mme Felicitas Martinez Solano et à l’organisation Código DH.

Les droits de l’Homme sont le fondement d’un engagement commun de l’Allemagne, la France et le Mexique au niveau international, se sont félicités les Ambassadeurs de France et d’Allemagne au Mexique, Mme Elisabeth Beton Delègue et M. Edmund Duckwitz, lors de la cérémonie de remise du Prix, qui s’est tenue à la Commission des Droits de l’Homme du District Fédéral (CDHDF), en présence de son Président, M. Luis González Placencia.

Crée à l’occasion du cinquantenaire du Traité de l’Elysée, ce Prix a pour objectif de reconnaître et d’encourager des personnalités, collectifs et organisations qui se sont illustrés dans la promotion et la défense des droits de l’Homme, de la Paix, de la Solidarité et de la Justice, valeurs incarnées par M. Gilberto Bosques.

Consul général de son pays en France de 1939 à 1944, M. Bosques a aidé de nombreuses personnes à échapper aux persécutions en Europe, en leur offrant une résidence et la nationalité mexicaine. En hommage au travail humanitaire réalisé par le diplomate mexicain, les Ambassades de France et d’Allemagne ont décidé de donner son nom au Prix.

« Gilberto Bosques a montré, au travers de son intervention dans ces temps difficiles et mettant en péril sa propre vie, un grand courage et un grand sens humanitaire envers ceux qui étaient victimes de l’oppression et de la persécution », a rappelé l’Ambassadeur d’Allemagne.

« A l’instar de Gilberto Bosques, de nombreux hommes et femmes de courage s’engagent aujourd’hui quotidiennement, dans chacun de nos pays, en faveur des plus faibles, des plus vulnérables, des sans-voix, et les aident dans leur lutte pour la dignité », a déclaré pour sa part l’Ambassadeur de France.

Le Prix a été attribué au Frère Tomás González Castillo, pour son engagement constant et infatigable en faveur des migrants centraméricains qui traversent l’Etat du Tabasco en direction des Etats-Unis, ont souligné les Ambassadeurs de France et d’Allemagne.

Ils ont également remis deux mentions honorifiques à Mme Felicitas Martinez Solano, pour son activisme en faveur des femmes indigènes dans l’Etat de Guerrero, et à l’organisation Código DH, pour sa promotion des droits de l’Homme dans les politiques publiques de l’Etat de Oaxaca, mais aussi pour sa protection des défenseurs des droits de l’Homme.

Dernière modification : 21/06/2018

Haut de page