Décoration de M. Ernesto Velázquez Briseño

Décoration de M. Ernesto Velázquez Briseño Chevalier dans l’Ordre des Arts et des Lettres

L’Ambassadeur de France au Mexique, M. Daniel Parfait, a décoré hier M. Ernesto Velázquez Briseño de l’insigne de Chevalier dans l’Ordre des Arts et des Lettres, en présence de ses compagnons de l’UNAM et de ses proches.
JPEG
L’Ambassadeur a parcouru la « brillante » trajectoire d’Ernesto Velázquez Briseño, sa carrière de journaliste, d’écrivain et d’homme de télévision, ses études de lettres à l’UNAM, sa collaboration aux journaux El Universal, Nexos et la Tempestad, de même que son poste de responsable de la programmation et de la production à Canal 22. Il a également souligné le rôle clé qu’il a joué dans la création de TV UNAM dont il est le directeur.

JPEG
M. Daniel Parfait a récompensé Ernesto Velázquez Briseño pour son important travail dans la promotion d’une télévision « au service du téléspectateur compris comme un citoyen, comme un habitant de la cité qui veut comprendre le monde dans lequel il vit ».

« Cette quête d’une télévision au service de la culture vous rapproche tout naturellement d’un autre grand Monsieur de la télévision. Avec Jérôme Clément, directeur de la chaîne franco–allemande ARTE, vous partagez une même conviction du rôle social de ce média, ce qui vous amènera à développer plusieurs projets avec ARTE », a déclaré M. Parfait.

JPEG
L’Ambassadeur a décrit M. Velázquez Briseño comme « un partenaire actif de la France », rappelant que ce pays a scellé « de nombreuses coopérations avec l’UNAM et qu’elle entend bien les promouvoir activement, en particulier tout au long de cette année exceptionnelle », l’Année du Mexique en France.

M. Parfait a souligné le fort attachement de M. Velázquez Briseño à la France, qui s’exprime dans son goût pour la littérature, notamment les œuvres de Guillaume Apollinaire, de Victor Hugo, de Jacques Prévert ou de Jean-Paul Sartre, son amour pour la gastronomie française ou encore son attachement à certains lieux comme l’Auberge de la Colombe d’Or à Saint Paul de Vence ou les Deux Magots à Paris. « Ernesto, vous êtes un ami de la France », a conclu l’Ambassadeur.

JPEG
Pour tous les efforts de M. Velázquez Briseño en vue de renforcer les relations franco-mexicaines dans les domaines de la culture et de la télévision, l’Ambassadeur Parfait lui a remis cette médaille au nom du gouvernement français.

Dernière modification : 04/02/2011

Haut de page