Coronavirus au Mexique - Foire Aux Questions [es]

Vous avez des questions ? Cette foire vous donne des réponses :
I- sur vos déplacements
II- sur les recommandations sanitaires

En cas d’urgence médicale avérée, vous pouvez joindre le SAMU au 911 sur tout le territoire mexicain.

Mise à jour le 6 avril 2021 avec l’aide des médecins conseils de l’ambassade et du consulat général.

Le standard de l’Ambassade et du Consulat général est joignable au 00 52 55 91 71 97 00 du lundi au jeudi de 08h15 à 17h15 et le vendredi de 8h00 à 16h00, heure de Mexico.

Attention, il y a un décalage horaire de 7 heures entre la France et le Mexique. Lorsqu’il est 10h00 à Paris, il est 3 heures du matin à Mexico.

En dehors de ces horaires et en cas d’urgence consulaire avérée uniquement, suivre les indications fournies par le répondeur.


En cas d’urgence médicale avérée, vous pouvez joindre le SAMU au 911 sur tout le territoire mexicain.


A ce jour, le virus circule activement sur tout le territoire mexicain. Pour limiter sa propagation et éviter la saturation des hôpitaux, restez confinés à votre domicile sauf raison impérative, limitez vos déplacements au strict nécessaire et suivez les mesures de prévention décrétées par les autorités mexicaines. Un plan de déconfinement progressif par région, en fonction de l’intensité de la transmission du virus, est en cours.

Suivez les recommandations et informez-vous sur le niveau d’alerte de votre ville ou État de résidence ou de destination. Vous pouvez en prendre connaissance en consultant le lien suivant : https://coronavirus.gob.mx/datos/


I – COVID-19 AU MEXIQUE : INFORMATIONS POUR LES VOYAGEURS

1. Je suis Français et je suis résident ou de passage au Mexique. Puis-je voyager ou rentrer en France ?

Depuis le 31 janvier 2021, toute entrée en France et toute sortie de France à destination ou en provenance d’un pays extérieur à l’Union européenne est interdite, sauf motifs impérieux.

Les voyageurs doivent remplir de nouvelles attestations dérogatoires disponibles ci-dessous ou sur le site du Ministère de l’intérieur

Les motifs impérieux sont :
- 1. Ressortissant français, ainsi que son conjoint (marié, pacsé et concubin) et ses enfants ;
- 2. Ressortissant de l’Union européenne ou assimilé, ainsi que son conjoint (marié, pacsé et concubin) et ses enfants, ayant sa résidence principale en France ou qui rejoint, en transit par la France, sa résidence principale dans un pays de l’Union européenne ou assimilé ou le pays dont il a la nationalité ;
- 3. Ressortissant de pays tiers, titulaire d’un titre de séjour ou d’un visa de long séjour français ou européen en cours de validité, ayant sa résidence principale en France ou qui rejoint, en transit par la France, sa résidence principale dans un pays de l’Union européenne ou assimilé (valable uniquement si le déplacement à l’étranger est intervenu avant le 31 janvier 2021 ou était justifié par un motif impérieux) ;
- 4. Ressortissant britannique et membres de sa famille bénéficiaires de l’accord de retrait du Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d’Irlande du Nord de l’Union européenne et de la Communauté européenne de l’énergie atomique ; (valable uniquement si le déplacement à l’étranger est intervenu avant le 31 janvier 2021 ou était justifié par un motif impérieux) ;
- 5. Ressortissant de pays tiers titulaire d’un visa de long séjour délivré au titre du regroupement familial ou de la réunification familiale des réfugiés, bénéficiaires de la protection subsidiaire et apatrides ;
- 6. Professionnel de santé ou de recherche étranger concourant à la lutte contre la Covid-19 ou recruté en qualité de stagiaire associé ;
- 7. Ressortissant de pays tiers disposant d’un VLS « Passeport Talent »
- 8. Etudiant s’installant en France pour le second semestre universitaire dans le cadre d’un programme d’un établissement d’enseignement supérieur ou titulaire d’un visa « étudiantconcours » ; Chercheur s’installant en France à l’invitation d’un laboratoire de recherche, pour des activités de recherche nécessitant impérativement une présence physique
- 9. Travailleurs du secteur des transports terrestres, maritimes et aériens ou prestataires de services de transport, y compris les conducteurs de tout véhicule de transport de marchandises destinées à être utilisées sur le territoire ainsi que de ceux qui ne font que transiter, ou voyageant comme passager pour se positionner sur sa base de départ ou se former ;
- 10. Ressortissant étranger en fonctions dans une mission diplomatique ou consulaire, ou une organisation internationale ayant son siège ou un bureau en France, de même que son conjoint et ses enfants ou ressortissant étranger de pays tiers séjournant en France pour motif professionnel impérieux sous couvert d’un ordre de mission émis par l’État d’appartenance ;
- 11. Voyageur en transit de moins de 24 heures en zone internationale.

PDF - 78.8 ko
ATTESTATION DE DEPLACEMENT VERS LA FRANCE METROPOLITAINE DEPUIS UN PAYS IDENTIFIÉ COMME ZONE DE CIRCULATION DE L’INFECTION DE LA COVID 19
(PDF - 78.8 ko)

Outre l’attestation remplie, les voyageurs autorisés à se rendre en France pour motif impérieux, et qui sont en provenance des pays extérieurs à l’Union Européenne doivent OBLIGATOIREMENT présenter un test PCR négatif de moins de 72 heures avant de partir pour pouvoir embarquer dans un avion ou un bateau. Les enfants âgés de 0 à 10 ans ne sont pas concernés par le test.

Les voyageurs doivent également s’engager sur l’honneur à s’isoler pendant sept jours une fois en France, puis à refaire un deuxième test PCR à l’issue de cette période de sept jours.

PDF - 63.2 ko
Déclaration pour voyageur de 11 ans et plus
(PDF - 63.2 ko)
PDF - 60.1 ko
Déclaration pour voyageur de moins de 11 ans
(PDF - 60.1 ko)

A titre tout à fait exceptionnel, en cas d’empêchement absolu de réaliser un test PCR avant l’embarquement (motifs impérieux : décès d’un parent en ligne directe, urgence médicale vitale…), les voyageurs autorisés à se rendre en France doivent solliciter une dispense consulaire.

La demande de dispense devra comporter, outre les justificatifs du motif impérieux et une attestation préalable dans le cadre d’une dispense d’un examen biologique de dépistage virologique du SARS-Cov-2 de moins de 72h, une réservation d’hôtel pour 7 nuits à partir du jour de leur arrivée en France, dans un des hôtels figurant dans la liste ci-dessous.

De plus, les voyageurs munis d’une dispense consulaire et d’une réservation d’hôtel doivent présenter à l’embarquement un test antigénique permettant la détection de la protéine N du SARS-COV-2 négatif de moins de 72 heures.

PDF - 343.1 ko
Liste des hôtels pour les passagers isolés
(PDF - 343.1 ko)

Les voyageurs en provenance des États-Unis qui font escale au Mexique et autorisés à voyager en France pour motif impérieux, doivent eux-aussi obligatoirement être munis d’un test PCR négatif pour pouvoir embarquer vers la France.

A partir du 23 janvier 2021, les voyageurs qui se rendent en France via les Pays-Bas devront présenter avant l’embarquement au Mexique à la fois :
- un test PCR négatif de moins de 72 heures
- un test antigénique négatif.

Il est recommandé aux voyageurs de contacter leur compagnie aérienne pour plus d’informations sur les formalités à suivre. Pour plus de précisions, vous pouvez également consulter le site du Consulat de France à Amsterdam.

Voici des listes (non exhaustives) des hôpitaux et laboratoires certifiés par l’InDRE (Instituto de Diagnóstico y Referencia Epidemiológicos) pour réaliser le test Covid-19 : cliquer ici.

Les sorties et déplacements inter-régions sont autorisés mais un couvre-feu de 19h00 à 06h00 est en vigueur sur l’ensemble du territoire métropolitain.

Les sorties et déplacements sans attestations dérogatoires sont donc interdits de 19h à 06h00 sous peine d’une amende de 135 € et jusqu’à 3750 € en cas de récidive. Les établissements autorisés à ouvrir ne peuvent plus accueillir de public après 19h.

L’attestation à remplir se trouve sur le site du Gouvernement

Le port du masque est obligatoire dans l’espace public et hautement recommandé en intérieur.

Pour des informations générales ou se renseigner sur la situation en France : www.gouvernement.fr/info-coronavirus

Les conjoints étrangers (mariés, pacsés ou concubins) pourront entrer sur le territoire français uniquement s’ils sont munis de documents attestant les liens privés et familiaux durables (livret de famille, bail de logement en commun, par exemple).

- Les ressortissants étrangers, dont les Mexicains, qui ne disposent pas d’un permis de séjour en France ne sont pas autorisés à rentrer sur le territoire national.
Cette mesure ne concerne pas les citoyens de l’Union européenne et les ressortissants islandais, liechtensteinois, norvégiens et suisses qui restent admis à entrer sur le territoire national, ainsi que les membres de famille ressortissants de pays tiers conformément à la directive 2004/38/CE.

- Français résidents :
Si vous avez votre résidence habituelle au Mexique, il vous est fortement recommandé de rester au Mexique, chez vous, durant la période de confinement prescrite par les autorités mexicaines, et de limiter vos déplacements internationaux, sauf raisons impératives.

- Français de passage :
Nous conseillons aux Français de passage (séjour de moins de 6 mois) de s’inscrire sur Ariane. Ils peuvent organiser leur retour en France au moyen des vols commerciaux (e.g. plusieurs liaisons aériennes directes par semaine avec Air France depuis Mexico). Il est recommandé de privilégier les retours en France par voie aérienne directe, ou à défaut les correspondances simples (transit le jour même, avec la même compagnie, dans le même terminal) et en tout état de cause d’éviter les États-Unis et le Canada, ainsi que les pays d’Europe qui ont instauré une quarantaine.

Pour les Français de passage, bénéficiant d’un statut touristique au Mexique, autorisant un séjour jusqu’à 180 jours, aucune prolongation de ce statut migratoire n’est possible. Nous déconseillons un maintien au Mexique au-delà du temps de séjour autorisé. Il est préférable de rentrer en France au plus tôt.

Le Ministre de l’Europe et des Affaires étrangères s’est adressé à ses homologues, aux compagnies aériennes et aux voyagistes afin de maintenir autant que faire se peut les liaisons aériennes. Nous vous recommandons de contacter votre agence de voyage ou votre compagnie aérienne. Votre compagnie aérienne peut être en mesure de vous proposer un retour anticipé vers la France quelle que soit la date de réservation inscrite sur votre billet. C’est en particulier le cas pour Air France et Aeroméxico.

Si vous rencontrez des difficultés, vous pouvez joindre le Consulat général de France. En revanche, nous ne sommes pas en mesure de financer votre retour ni votre hébergement dans l’intervalle. Il vous appartient de prendre contact avec votre assurance (assurance voyage spécifique, assurance de carte bancaire, etc.), afin de connaître les possibilités de prise en charge qui vous sont offertes.

2. Je suis Français et je réside de manière habituelle au Mexique. Pourrai-je revenir au Mexique après un séjour en France ?

A ce jour, l’espace aérien mexicain est ouvert et les compagnies aériennes opèrent normalement. Il n’y a pas de restrictions pour les ressortissants Français à l’entrée au Mexique, dès lors qu’ils peuvent justifier le motif de leur voyage.

En fonction de l’évolution de la situation locale, les autorités mexicaines pourraient être amenées à instaurer des restrictions ou des conditions à l’entrée sur le territoire mexicain. Les compagnies aériennes pourraient également prendre des mesures (suspensions ou annulations de vols).

3. Je suis Français, je réside en France et je souhaite me rendre prochainement au Mexique. Pourrai-je entrer sur le territoire mexicain ? Quelles mesures sont appliquées aux frontières aériennes, portuaires et terrestres du Mexique ?

A partir du dimanche 31 janvier, toute sortie de France à destination d’un pays extérieur à l’Union européenne est interdite, sauf pour motif impérieux. Une attestation dérogatoire de sortie est disponible ci-dessous et sur le site du Ministère de l’Intérieur.

PDF - 80.2 ko
Attestation de sortie du territoire métropolitain
(PDF - 80.2 ko)

Attention : certains ports peuvent être fermés.
Pour suivre la situation des ports au Mexique : https://www.gob.mx/semar/unicapam/acciones-y-programas/estado-operacional-de-puertos

Les frontières terrestres du Sud et du Nord du Mexique sont strictement contrôlées. Seuls les voyageurs et les biens essentiels sont autorisés à passer.

A ce jour, il n’y a pas de restriction à l’entrée au Mexique par voie aérienne pour les personnes ne présentant pas de symptôme. Néanmoins, plusieurs compagnies aériennes ont réduit leurs liaisons entre le Mexique et l’Europe. Tous les voyageurs entrant au Mexique doivent se soumettre à un contrôle de température et sont dans l’obligation de renseigner un formulaire sur leur d’état de santé. Les autorités sanitaires mexicaines peuvent également vérifier l’état de santé des voyageurs et imposer des mesures de quarantaine.

Le visa mexicain ou le statut de touriste donne la possibilité de voyager au Mexique. Il ne garantit pas l’entrée sur le territoire national. Au point d’entrée, les autorités mexicaines pourront vous poser des questions pour corroborer les raisons de votre voyage, le temps que vous passerez au Mexique et les moyens dont vous disposerez pour subvenir à vos besoins pendant votre séjour.

Questions qui peuvent être posées :
- Pour quel raison voyagez-vous au Mexique ?
- Où serez-vous logé ?
- Avez-vous des proches au Mexique ?
- Comment pensez-vous couvrir vos dépenses ?
- Combien de temps pensez-vous rester au Mexique ?
- Si vous disposez d’un visa de travail, qui ou quelle entreprise vous emploie ?
- Quelles activités réaliserez-vous dans cette entreprise ?
- Si vous disposez d’un visa étudiant, quelle formation allez-vous suivre et dans quelle institution ?
- Quand et par quel moyen de transport quitterez-vous le pays ?

Les autorités migratoires mexicaines vérifieront l’authenticité des documents présentés et la véracité des informations déclarées.

4. Je suis Français, je suis au Mexique et je dois voyager dans un autre pays de la région. Comment connaître les conditions d’entrée et de séjour dans le pays où je me rends ?

Nous vous recommandons de reporter tous vos déplacements internationaux non impératifs.

Concernant les déplacements entre le Mexique et le Guatemala, le Belize, les USA et le Canada, merci de se référer aux informations données par les autorités locales et par les Ambassades de France dans ces pays.

- DU MEXIQUE VERS LES ÉTATS-UNIS

A compter du 26 janvier 2021, les passagers âgés de 2 ans ou plus voyageant ou transitant par les États-Unis, à partir de tout pays étranger dont le Mexique, doivent présenter lors de leur embarquement le résultat d’un test de dépistage virologique réalisé dans les 72 heures précédant le vol ne concluant pas à une contamination par la COVID-19.

Les compagnies aériennes ont pour consigne de refuser l’embarquement aux passagers ne fournissant pas de test négatif ou de preuve documentée de leur guérison.

En outre, une attestation est à renseigner et à présenter à l’embarquement.

Télécharger l’attestation (PDF - 60 ko)

Les passagers ayant déjà été testés positifs à la Covid-19 doivent présenter un résultat de test positif de moins de 3 mois accompagné d’une lettre établie par un professionnel de santé attestant de leur capacité à voyager peuvent être dispensés de cette obligation de test. Merci de vous reporter à la FAQ du CDC (en anglais) pour plus d’informations.

Le CDC recommande un nouveau test 3 à 5 jours après l’arrivée et une quarantaine volontaire de 7 jours. Même si votre test est négatif, restez en quarantaine pour 7 jours complets. En l’absence de test, il est plus sûr de rester en quarantaine pour 10 jours.

Certains États imposent de plus lourdes conditions. Renseignez-vous sur les règles en vigueur auprès de l’administration locale de votre État de destination."


Afin d’éviter tout désagrément, nous vous recommandons :
- De vérifier si vos vols sont maintenus auprès de la compagnie aérienne concernée.
- De consulter quotidiennement le site Internet et les réseaux sociaux de l’ambassade de France du pays où vous vous rendez.
- De consulter régulièrement la rubrique dernière minute de la page "Conseils aux voyageurs" du Ministère de l’Europe et des Affaires Étrangères du pays concerné.
- Et de consulter les informations relatives aux limitations et restrictions mises en place par certains États actualisées et accessibles sur le site de l’Association internationale du transport aérien.

5. J’ai besoin d’un document de voyage. Puis-je me rendre au Consulat général ? De façon générale, quels sont les services consulaires actuellement disponibles ?

En raison de l’épidémie de Covid-19, les services consulaires travaillent exclusivement sur rendez-vous afin de pouvoir assurer une sécurité sanitaire pour le public et le personnel.

En conséquence :
- Services de l’administration des Français, de l’état civil et des affaires sociales : Prière de consulter les informations correspondantes à la rubrique « Services aux Citoyens ».
- Les inscriptions au Registre des Français établis hors de France et les renouvellements d’inscription, se font exclusivement en ligne (par Internet : www.service-public.fr).
- Les élections consulaires prévues le 16 mai prochain sont reportées au mois de mai 2021.
- Le service des visas n’est ouvert que pour les catégories de demandeurs exceptionnellement autorisés à se rendre en France, dont les étudiants, qui seront reçu progressivement par groupe. Chaque étudiant recevra directement une notification, en temps voulu, de la part de son espace Campus France, lui indiquant quand il pourra prendre rendez-vous.

6. Je suis Mexicain ou étranger et je souhaiterais me rendre prochainement en France. Puis-je entrer sur le territoire français ?

Depuis le 31 janvier 2021, toute entrée en France et toute sortie de France à destination ou en provenance d’un pays extérieur à l’Union européenne est interdite, sauf motif impérieux.

Si vous ne correspondez à aucun des cas dérogatoires de la liste figurant dans l’attestation, adresser un courriel à l’adresse suivante : visas.mexico-fslt@diplomatie.gouv.fr

Les voyageurs doivent remplir de nouvelles attestations dérogatoires disponibles ci-dessous ou sur le site du Ministère de l’intérieur

PDF - 78.8 ko
ATTESTATION DE DEPLACEMENT VERS LA FRANCE METROPOLITAINE DEPUIS UN PAYS IDENTIFIÉ COMME ZONE DE CIRCULATION DE L’INFECTION DE LA COVID 19
(PDF - 78.8 ko)

Outre l’attestation remplie, les voyageurs autorisés à se rendre en France pour motif impérieux, et qui sont en provenance des pays extérieurs à l’Union Européenne doivent OBLIGATOIREMENT présenter un test PCR négatif de moins de 72 heures avant de partir pour pouvoir embarquer dans un avion ou un bateau. Les enfants âgés de 0 à 10 ans ne sont pas concernés par le test.

Les voyageurs doivent également s’engager sur l’honneur à s’isoler pendant sept jours une fois en France, puis à refaire un deuxième test PCR à l’issue de cette période de sept jours.

PDF - 63.2 ko
Déclaration pour voyageur de 11 ans et plus
(PDF - 63.2 ko)
PDF - 60.1 ko
Déclaration pour voyageur de moins de 11 ans
(PDF - 60.1 ko)

Attention : Les voyageurs en provenance des États-Unis qui font escale au Mexique et autorisés à voyager en France pour motif impérieux doivent eux-aussi obligatoirement être munis d’un test PCR négatif pour pouvoir embarquer vers la France.

A partir du 23 janvier 2021, les voyageurs qui se rendent en France via les Pays-Bas devront présenter avant l’embarquement au Mexique à la fois :
- un test PCR négatif de moins de 72 heures
- un test antigénique négatif.

Il est recommandé aux voyageurs de contacter leur compagnie aérienne pour plus d’informations sur les formalités à suivre. Pour plus de précisions, vous pouvez également consulter le site du Consulat de France à Amsterdam.

Les sorties et déplacements inter-régions sont autorisés mais un couvre-feu de 19h00 à 06h00 est en vigueur sur l’ensemble du territoire métropolitain..

Les sorties et déplacements sans attestations dérogatoires sont donc interdits de 19h à 06h00 sous peine d’une amende de 135 € et jusqu’à 3750 € en cas de récidive. Les établissements autorisés à ouvrir ne peuvent plus accueillir de public après 19h.

L’attestation à remplir se trouve sur le site du Gouvernement

Le port du masque est obligatoire dans l’espace public et hautement recommandé en intérieur.

Pour des informations générales ou se renseigner sur la situation en France : www.gouvernement.fr/info-coronavirus

Trouvez les réponses à vos questions relatives aux visas et aux périodes de validité des permis de séjour sur le site du Ministère des Affaires étrangères dédié aux citoyens étrangers en France.


7. Comment se faire vacciner quand on est Français résidant à l’étranger ?

Dans un contexte mondial évolutif marqué par une grande diversité des situations locales, le ministère de l’Europe et des affaires étrangères est particulièrement attentif à la situation sanitaire des Français établis à l’étranger. Il s’attache tout particulièrement à favoriser l’accessibilité du vaccin contre la covid-19, pour ceux qui souhaiteraient y recourir.

A ce stade, vous avez deux options :

  • Dans tous les pays où un vaccin autorisé en France est disponible, ou le sera prochainement, si vous souhaitez être vacciné contre la covid-19, il est recommandé de le faire localement.
  • Pour les pays où des vaccins autorisés en France ne seront pas disponibles dans un délai raisonnable, vous pourrez, si vous le souhaitez, vous faire vacciner à l’occasion d’un séjour long en France (la plupart des vaccins nécessitant deux injections espacées de plusieurs semaines), sous réserve d’appartenir à une catégorie de personnes auxquelles la vaccination est déjà offerte dans le cadre de la stratégie vaccinale nationale.

- Pour en savoir plus : Site du ministère des Solidarités et de la Santé : la stratégie vaccinale



II – COVID-19 AU MEXIQUE : RECOMMANDATIONS SANITAIRES

Vous souhaitez échanger avec un professionnel : une cellule d’écoute et de soutien psychologique est mise à disposition de la communauté française.

Composée de trois médecins psychiatres et de trois psychologues, ils se tiennent à votre disposition selon les modalités précisées dans le document ci-dessous. Ils sont soumis au secret professionnel et la plus totale confidentialité de vos entretiens est garantie.

Word - 14.6 ko
Cellule d’écoute destinée à la communauté française - coordonnées et horaires d’attention
Mise en place d’une cellule d’écoute destinée à la communauté française (Word - 14.6 ko)

8. Comment puis-je me protéger de l’épidémie ? Quels sont les gestes barrières contre le Coronavirus ?

Le gouvernement mexicain met en œuvre des mesures pour limiter la propagation de l’épidémie et éviter la saturation des hôpitaux. Restez confinés à votre domicile sauf raison impérative. Limitez vos déplacements au strict nécessaire et suivez les mesures de prévention fédérales et spécifiques à chaque Etat fédéré.

Para protegerse y proteger a otros del coronavirus - JPEG

- Si vous devez sortir appliquez les gestes essentiels qui protègent (dits « gestes barrières ») :

  • Saluez sans serrer la main, évitez les embrassades
  • Appliquez les mesures de distanciation sociale (minimum 1.5m entre chacun), évitez les attroupements et les lieux publics.
Le port d’un masque anti-projection est désormais recommandé dans l’espace public. Si vous confectionnez votre propre masque suivez les recommandations de l’Agence française de normalisation - AFNOR : https://www.afnor.org/actualites/masque-barriere-france-international/

- Lavez-vous très régulièrement les mains. Ce lavage peut se faire à l’eau et au savon (de préférence) ou avec un soluté hydro alcoolique.
- Utilisez des mouchoirs à usage unique et lavez-vous les mains après usage. En cas d’éternuement ou de toux, maintenez le nez et la bouche dans votre coude.

Le gouvernement mexicain a mis en service un site Internet dédié au COVID-19 régulièrement actualisé : https://coronavirus.gob.mx/

Vous pouvez consulter le site de l’OMS :
- pour la région Amérique
- pour la région Europe

Vous pouvez également appeler le 800 00 44 800 ( Unidad de inteligencia epidemiologica y sanitaria ). Ce numéro n’est pas un numéro d’urgence. Il apporte des réponses aux questions les plus fréquemment posées et peut vous orienter vers une prise en charge si besoin.

Pour une réponse orientée en fonction de votre localisation et afin de limiter la surcharge du numéro national, des lignes téléphoniques dédiées ont été mises en place par Etat fédéré : https://coronavirus.gob.mx/contacto/#directorio

L’IMSS a également mis en place un numéro dédié : 800 22 22 668.


Mesures spécifiques de la ville de Mexico

- Consultez le site dédié

La ville de Mexico a mis en place un service téléphonique : envoyez «  COVID-19  » au 51515 ou appelez le 55 56581111.


Mesures par État fédéré

- Connaître dans la situation dans chaque État

Chaque État fédéré a mis en place des mesures pour lutter contre la pandémie. Suivez les sites Internet et les réseaux sociaux de votre État de résidence.

Des lignes téléphoniques dédiées ont été mises en place par État fédéré : https://coronavirus.gob.mx/contacto/#directorio.

9. Puis-je m’approvisionner en masques, médicaments et gel hydroalcoolique auprès de l’ambassade ?

Il n’est pas possible de s’approvisionner en masques, médicaments, et gel hydroalcoolique auprès de l’ambassade. En cas de difficulté pour obtenir des médicaments au Mexique, il est possible de contacter le consulat général pour rechercher une solution.

10. Je suis Français et j’ai été soumis à une mesure de confinement au Mexique. Que dois-je faire ?

Si vous faites l’objet d’une mesure de confinement au Mexique, vous devez impérativement rester confiné dans le lieu de résidence que vous avez déclaré aux autorités et respecter les règles qui vous ont été données par les autorités mexicaines.

Vous ne devez en aucun cas vous présenter en personne à l’ambassade de France, que vous pouvez contacter par courriel consulat.mexico-fslt@diplomatie.gouv.fr pour signaler votre situation. L’Ambassade de France n’est pas en mesure d’intervenir auprès des autorités locales pour faire lever la quatorzaine qui vous a été imposée.

Il vous appartient de prendre contact avec votre assurance (assurance voyage spécifique, assurance de carte bancaire, etc.), afin de connaître les conditions de prise en charge dont vous bénéficiez.

11. Quels sont les symptômes du coronavirus ?

La grande diversité de symptômes ne permet pas d’obtenir un diagnostic clinique sans test spécifique du srars-cov2. Cependant, la combinaison de plusieurs symptômes considérés comme caractéristiques doit attirer votre attention.
Les symptômes les plus fréquemment reportés sont :
- Fièvre
- Maux de têtes
- Fatigue inhabituelle
- Toux et maux de gorge
- Diminution voire perte de goût et de l’odorat
- Courbatures
- Gêne respiratoire
- Diarrhée

12. Que faire si je présente des symptômes légers ?

- Dès l’apparition des premiers symptômes, restez à votre domicile et contactez votre médecin. Les symptômes s’apparentent à une grippe saisonnière, vous pouvez tout à fait être malade sans aucune complication. Ne vous déplacez pas chez le médecin ou à l’hôpital.

Attention, si vous appartenez à l’une des catégories suivantes :
- Femmes enceintes
- Personnes de 65 ans ou plus
- Personnes diabétiques, en situation d’obésité, avec des antécédents d’hypertension ou de pathologie chronique respiratoire
- Personnes séropositives au VIH
- Personnes malades de cancer (ou ayant eu un cancer sur les 3 dernières années)

Appelez sans tarder votre médecin ou le numéro dédié : 800 00 44 800 (Unidad de inteligencia epidemiológica y sanitaria).

Les femmes enceintes peuvent appeler le numéro dédié : 800 628 37 62
Les personnes de 65 ans ou plus peuvent appeler le numéro dédié : 55 4145 66 86

Ne pratiquez aucune automédication.

13. Comment bénéficier d’une consultation médicale ?

Nb : certaines compagnies d’assurance proposent des offres de téléconsultation et d’auto-suivi.

- Pour les ressortissants français ayant besoin d’une consultation médicale et n’ayant pas de médecin référent au Mexique :

  • Contactez l’Ambassade pour être mis en relation avec un médecin au Mexique
  • Rapprochez-vous de votre médecin traitant français ou spécialiste connu, beaucoup de médecins ayant choisi une solution de consultation en ligne ou étant capables le cas contraire de vous rediriger vers des collègues pratiquant la télémédecine.
  • Utilisez une application française de téléconsultation ou de télésurveillance. Le Ministère des Affaires étrangères recommande notamment les applications Qare, Hellocare, et LIVI accessibles depuis l’étranger. Attention chaque plateforme a ses propres conditions d’utilisation et l’ambassade de France n’est pas en mesure d’assurer une assistance aux utilisateurs. De plus, les ordonnances susceptibles d’être délivrées par ces plateformes ne sont pas acceptées par les pharmacies au Mexique.

- Pour les ressortissants français ayant besoin d’une consultation médicale et ayant un médecin référent au Mexique :

  • Contactez l’ambassade pour être mis en relation avec un médecin au Mexique.
  • Contactez votre médecin habituel pour une téléconsultation tout en restant vigilant sur le type d’application utilisée (degré de sécurité, protection des données personnelles, transmission de documents). Évitez en particulier les application non dédiées (zoom, whatsapp,hangouts, google classroom, skype).
  • Utilisez une application française de téléconsultation ou de télésurveillance. Le Ministère des Affaires étrangères recommande notamment les applications Qare, Hellocare, et LIVI accessibles depuis l’étranger. Attention chaque plateforme a ses propres conditions d’utilisation et l’ambassade de France n’est pas en mesure d’assurer une assistance aux utilisateurs. De plus, les ordonnances susceptibles d’être délivrées par ces plateformes ne sont pas acceptées par les pharmacies au Mexique.

14. Que faire si mes symptômes s’aggravent ?

- Vous pouvez vous déplacer : rendez-vous dans un centre de santé ou dans l’hôpital le plus proche pour une prise en charge médicale. N’oubliez pas de porter un masque lors de vos déplacements.

- Vous êtes dans l’incapacité de vous déplacer dans une situation urgente : faites appel au 911.

Si vous habitez dans la capitale, les hôpitaux publics et les centres de santé sont distribués selon une carte territoriale. Vous risquez de ne pas être pris en charge en cas de non-respect de cette distribution destinée à équilibrer les prises en charge médicales. En cas de doute, contactez le numéro dédié par Etat fédéré : https://coronavirus.gob.mx/contacto/#directorio. A Mexico, envoyez un SMS au 51515 pour connaitre votre carte médicale.

Dans la ville de Mexico, vous pouvez vous diriger vers l’hôpital public le plus proche de chez vous. La ville de Mexico a mis en ligne une carte interactive des hôpitaux avec leur niveau de disponibilité des hôpitaux : https://www.hospitales.covid19.cdmx.gob.mx/public/hospitales/EstatusHospitales.xhtml

Si vous êtes affiliés à l’IMSS, privilégiez le service d’urgence dont vous dépendez.

Vous pouvez bien entendu décider de vous rendre dans un hôpital privé.

Des hôpitaux publics et IMSS ont également été désignés dans chaque Etat pour les patients atteints de COVID 19, renseignez-vous sur les sites Internet des autorités locales, ou contacter l’ambassade.

En cas d’hospitalisation et de complications graves (soins intensifs, réanimation), un rapatriement sanitaire vers la France peut être organisé par l’Ambassade si les médecins mexicains le recommandent.

15. Comment se réalise le test de dépistage et pourquoi ces tests ne sont pas systématiques ?

Le dépistage est gratuit dans les structures publiques autorisées à effectuer le test. A ce jour, il n’est pas systématique.

Le test est payant dans les établissements privés (tarifs très variables). Il est important de noter que tous les hôpitaux privés ne disposent pas de ce protocole de test, et tous les hôpitaux privés ne sont pas certifiés par la Fédération pour la réalisation de ces tests.

Tous les tests des hôpitaux des États fédérés (public et privé) sont validés par l’Instituto de Diagnóstico y Referencia Epidemiológicos (InDRE) le centre épidémiologique fédéral basé dans la ville de Mexico.

Dans l’attente du résultat les personnes présentant des symptômes, mêmes légers sont invitées à rester chez elles durant 14 jours. Elles seront contactées pour connaître le nom des proches avec qui elles ont été en contact pour réaliser des tests complémentaires. Les autres personnes seront prises en charge et hospitalisées le cas échéant.

16. Si je suis malade, quelles démarches dois-je faire vis-à-vis de mon entreprise au Mexique ?

- Informez votre employeur.

- Si vous avez besoin d’un certificat médical et que vous devez vous rendre chez votre médecin, respectez les gestes barrières et portez un masque.

- Si vous êtes affiliés à l’IMSS, rendez-vous sur votre application ‘ plataforma digital ’. Il n’est désormais plus nécessaire de se rendre chez votre médecin : afin de limiter les risques de contagion, répondez à un questionnaire en ligne. Si vous êtes symptomatique, vous recevrez un certificat médical pour arrêt de travail d’une durée de 14 jours.

JPEG
JPEG

17. Je suis malade, quelles démarches dois-je faire vis-à-vis de ma mutuelle ?

Il vous appartient de vous rapprocher de votre mutuelle ou de votre assurance santé privée pour connaître les modalités de remboursement de frais médicaux liés à la pandémie. Il est conseillé de relever le plafond de votre carte bancaire pour ne pas être bloqué à l’arrivée dans un hôpital, en particulier dans le système privé.

18. Je suis malade, quelles précautions dois-je prendre à domicile ?

  • Surveillez votre état de santé
Prenez votre température 2 fois par jour.N’arrêtez pas votre traitement habituel. En cas de doute sur un médicament, appelez votre médecin.Rapprochez-vous de votre médecin en cas de doute sur l’évolution de la maladie.
Ne pratiquez pas l’automédication sans avis médical.

Un doute persiste notamment sur la prise d’anti-inflammatoires (ibuprofène, cortisone) qui pourrait être un facteur d’aggravation de l’infection.
Donnez des nouvelles à vos proches.


  • Protégez votre entourage
Evitez les contacts. N’embrassez pas vos proches et ne les touchez pas.*[Si possible, restez dans une pièce séparée. Ne partagez pas votre lit.Utilisez des mouchoirs jetables et jetez-les immédiatement après.
Tenez-vous à plus d’un mètre de vos proches. Lavez-vous les mains très souvent avec de l’eau et du savon. Nettoyez la salle de bains et les toilettes après les avoir utilisées avec de l’eau de javel ou des produits désinfectants.
Ne recevez pas de personnes extérieures à votre domicile sauf soignants et aidants. Evitez de vous toucher les yeux, le nez, la bouche et le visage. Ne partagez pas vos objets de tous les jours : serviettes et gants de toilette, savon, couverts, assiettes, téléphone, etc.


  • Nettoyez régulièrement votre logement
Aérez très régulièrement les pièces dans lesquelles vous vivez en ouvrant les fenêtres. (au moins 10 minutes plusieurs fois par jour). Lavez :
- vos couverts et votre vaisselle à part avec du produit vaisselle puis les sécher. Vous pouvez également les laver au lave-vaisselle à 60 °C.
- votre linge (draps, serviettes de toilette) à 60 °C ou plus, pendant 30 minutes ou plus. Mettez-les directement dans la machine à laver, sans le secouer.
Privilégiez des ustensiles de ménages qui ne dispersent pas les poussières comme une éponge, une serpillière...
Nettoyez et désinfectez les surfaces touchées : poignées de porte, meubles de salle de bains, toilettes, sols, etc., avec le produit utilisé habituellement, puis avec un produit contenant de l’eau de javel. Rincez ensuite à l’eau. Après avoir fait le ménage, lavez-vous les mains.


  • Eliminez les déchets contaminés
Utilisez un sac plastique pour ordures ménagères, réservé à ces déchets. Le sac doit être opaque, avoir un volume de 30 litres maximum, et se fermer avec des liens traditionnels ou coulissants.Jetez dans ce sac uniquement les masques, les mouchoirs à usage unique, les lingettes et tous les autres supports de nettoyage jetables utilisés. Ne pas les mélanger avec les autres ordures ménagères.Ne touchez plus à ce sac pendant 24 heures. Passé ce délai, vous pouvez l’éliminer avec les ordures ménagères.
Gardez ce sac dans la pièce où vous vivez. Fermez le sac lorsqu’il est presque plein et placez-le dans un deuxième sac plastique identique puis fermez également. Appliquez cette procédure jusqu’à la fin de vos
symptômes respiratoires
.


Pour plus d’information :
- L’IMSS a mis en place un cours en ligne sur la prise en charge d’une personne atteinte à domicile : https://climss.imss.gob.mx/
- Gestion du COVID à la maison, document du groupe hospitalier privé Los Angeles

19. J’ai un traitement pour une maladie chronique, puis-je me déplacer ?

Il est fortement déconseillé à toute personne souffrant d’une maladie chronique ou étant considérée comme population fragile de rompre le confinement.

JPEG

Dans la mesure du possible, demandez à un proche en bonne santé de vous aider pour vos achats (repas, médicaments) en déposant le colis devant votre domicile pour limiter les contacts.

Pour toute personne affiliée à l’IMSS : il vous est désormais possible de demander une prescription pour 90 jours et qu’un proche désigné la récupère pour vous.
Si une personne vous aide à votre domicile, elle doit respecter les mesures d’hygiène pour limiter les risques de contagion : se changer en arrivant, se laver les mains régulièrement, respecter les gestes « barrières ».

20. J’ai du personnel qui m’aide à mon domicile (aide soignante, garde d’enfant, aide ménagère). Que dois-je faire ?

Autant que possible pour la sécurité de tous, il est préférable d’octroyer un congé (payé) exceptionnel aux personnes qui vous aident à votre domicile durant la période de confinement, notamment si ces personnes sont amenées à effectuer des déplacements en transport en commun.

En tout état de cause et notamment si vous devez recevoir à domicile du personnel soignant veillez à respecter les mesures de prévention et d’hygiène (gestes “barrières” ; voir question n°7).

Dernière modification : 07/04/2021

Haut de page