Célébration des 15 ans de la Maison Universitaire Franco-Mexicaine (5 novembre 2019) [es]

La Maison Universitaire Franco-Mexicaine (MUFRAMEX), acteur clé de la coopération universitaire et scientifique franco-mexicaine, fête ses 15 ans. Anne Grillo, ambassadrice de France au Mexique, revient sur ses apports et ses axes de travail futurs, en présence du ministre de l’Éducation Publique mexicaine, Esteban Moctezuma Barragán.

Discours de Mme l’Ambassadrice, Anne Grillo à l’occasion du 15ème anniversaire de la Maison Universitaire Franco-Mexicaine (MUFRAMEX)
Casa de Francia, Ciudad de México
5 novembre 2019

Esteban Moctezuma Barragán, ministre de l'Éducation Publique du Mexique
Pascal Raimbault, président de l'Université de Toulouse, "résidence" de la MUFRAMEX
L'ambassadrice Anne Grillo et le ministre de l'Éducation Publique Esteban Moctezuma célèbrent le 15ème universitaire de la MUFRAMEX
"Je voudrais souligner l'action pionnière et innovante de la Muframex dans la circulation du savoir et la valorisation des liens historiques" : Anne Grillo

* Seul le prononcé fait foil

Chers amis,

Je voudrais d’abord remercier chaleureusement ce qui nous permettent d’être là aujourd’hui :

Vous, Monsieur le Ministre, Esteban Moctezuma, dont je connais votre attachement la relation franco-mexicaine, à ce qu’elle peut apporter aux deux pays, à nos communautés étudiantes, académiques et scientifiques. Dans quelques jours, vous représenterez le Mexique à la conférence générale de UNESCO, l’occasion de vous réunir avec votre ami et homogue JM Blanquer et Mme Vidal

Merci à tous ceux qui ont fait le déplacement à Mexico :
- Philippe Raimbault (Pdt. Univ. Toulouse)
- Laura Elena Gonzalez (Directrice générale de coopération éducative et culturelle)
- Sonia Rose (Directrice de la MUFRAMEX)
- Jacques Gelas (représentant de la CDEFI, Conférence des Directeurs des Ecoles Françaises d’Ingénieurs)
- Jean-Luc Nahel (représentant de la CPU, Conférence des présidents d’université)

A vous tous membres de la communauté universitaire

15 ans déjà que la MUFRAMEX existe.

Au Mexique, c’est un anniversaire qui se fête dignement. Et quel plus beau lieu pour célébrer le travail accompli et ce que représente cette « maison » où s’est consolidée au fil des ans une coopération originale entre nos deux pays.

Deux facteurs ont contribué à ce succès : i) l’exigence de réciprocité dans les projets et dans la circulation des chercheurs et étudiants ii) la construction d’une société de la connaissance, grâce aux actions menées sur les défis contemporains dans le domaine des sciences humaines et sociales.

Je voudrais aussi souligner l’action pionnière et innovante de la Muframex dans la circulation du savoir et la valorisation des liens historiques profonds qui unissent nos communautés universitaires : une belle illustration en est la récente publication de l’Annuaire des chercheurs français qui travaillent sur le Mexique dans les SHS – les Americanistes - qui comprend un état de l’art des coopérations et des publications.

15 ans. C’est aussi le moment de tracer de nouvelles ambitions pour l’avenir du MUFRAMEX.

Dans un contexte de forte compétition universitaire et scientifique mondiale qui stimule autant qu’elle bouscule e oblige en permanence à se renouveler, j’aimerais partager avec vous trois propositions :

1/ Intégrer progressivement dans l’agenda de la Muframex davantage d’actions de coopération sur des secteurs de formation et de recherche favorisant l’insertion professionnelle (santé, biotechnologie, aéronautique, ville durable). Ce point me parait essentiel pour plus d’innovation et inclusion sociale, qui est la priorité de nos autorités et l’attente de nos jeunes ;

2/ Que la Muframex soit encore plus une force de proposition pour élaborer des programmes conjoints de recherche avec les grandes agences de financement, françaises (ANR), européennes (Conseil européen de la recherche) et mexicaines (Conacyt). C’est un défi majeur qu’il faut relever pour mettre en œuvre une coopération ambitieuse, performante et qui sert la formation d’excellence et la recherche de haut niveau.

3/ par les informations dont elle dispose, par les contacts quotidiens qu’elle a avec la communauté étudiante mexicaine en France, que la Muframex participe à la valorisation du réseau Alumni afin de développer un véritable instrument d’influence, de partenariat et de pérennisation des liens qui unissent nos deux communautés académiques.

Pour accompagner la MUFRAMEX dans la consolidation de son action, il me semble que les nouvelles priorités définies par nos deux pays, pour la coopération universitaire et scientifique, constituent un solide point d’ancrage.

En effet, à partir de 2020, notre ambition est de :

-  Mettre en œuvre des programmes interuniversitaires attractifs et compétitifs : les doubles diplômes et les cotutelles de thèses de doctorat contribueront à développer une mobilité diplômante.

-  S’engager dans la promotion du numérique dans toute sa diversité : s’appuyer sur le réseau français des universités numériques et de l’éducation à distance ; et faire des nouvelles technologies un outil de travail et un objet de recherche.

-  Contribuer à la l’évaluation de la qualité des programmes et des établissements : un projet est en ce sens à l’étude entre nos principales agences d’accréditation. La qualité et la pertinence de notre offre universitaire et scientifique est l’enjeu majeur pour assurer l’employabilité des futures générations.

Dernière modification : 05/11/2019

Haut de page