Cervantino 2017 : 300 artistes et 30 spectacles représenteront la France [es]

JPEG

À Mexico, le 12 juillet 2017

L’Ambassadrice de France au Mexique, Anne Grillo, a annoncé que la France, pays invité d’honneur de la 45ème édition du Festival International du Cervantino, offrira au public mexicain une vision de l’excellence des arts vivants français, lors d’une conférence de presse organisée au Palais de Bellas Artes en présence de la Ministre de la Culture mexicaine, Mme María Cristina García Cepeda.

« Pour nous, être invités au Cervantino, c’est l’occasion unique de montrer au public mexicain, à la fois à Guanajuato, mais aussi dans des villes accueillant des extensions, combien les arts vivants français sont, plus que jamais, vivants, divers, riches, intenses. Avec 30 spectacles différents, plus de 20 compagnies invitées, et la volonté de présenter des artistes d’excellence, dans tous les domaines », a-t-elle indiqué.

Pendant 18 jours, du 11 au 29 octobre 2017, 300 artistes français seront présents et proposeront une trentaine de spectacles :

MUSIQUE

— en musique classique, trois des meilleurs ensembles actuels : Les Siècles, Les Cris de Paris, Le Poème Harmonique. Et le ténor Stanislas de Barbeyrac en récital.

— en musique contemporaine : plusieurs programmes de l’ensemble 2e2m, un ciné-concert sur La Grève d’Eisenstein, et un concert de l’IRCAM (Institut de Recherche et Coordination Acoustique/Musique).

— en musiques actuelles, le Festival s’ouvrira avec un grand concert gratuit en plein air du groupe Dionysos, qualifié de « meilleur groupe français actuel de rock » par le célèbre magazine Les Inrockuptibles.

Une soirée avec des DJ français Chloé et NSDOS sera co-organisée par la revue Trax et le Festival MUTEK.

L’avant-dernier concert du Festival, également gratuit et en plein air, accueillera le big band de jazz Surnatural Orchestra. Enfin Jeanne Cherhal (chanson française) et Blick Bassy (musique du monde) donneront des concerts.

THEATRE

— en théâtre : Joël Pommerat (« Ça ira ! »), Wajdi Mouawad (« Inflammation du verbe vivre » et « Les larmes d’Œdipe »), Pascal Rambert (« Clôture de l’Amour »), et Benjamin Lazar (« Les Fables de la Fontaine »)

DANSE
— en danse : le Ballet de Marseille (« Rocco »), Mourad Merzouki (« Pixels »), ainsi qu’une création exclusive du Centre national de la Danse (C.N.D.) pour le Festival : une « Caravane » avec spectacles, workshops et projections.

CIRQUE

— en cirque : la dernière création de James Thierrée (« La Grenouille avait raison »), et un spectacle de la Compagnie Porte 27 (« Chute ! »)

CINEMA

— et des projections de films français, d’opéras du Festival d’Aix-en-Provence et de l’Opéra de Paris.

— Le dessinateur François Olislaeger proposera chaque jour une bande dessinée sur un moment fort de la journée.

« Révolutions », thème de l’édition 2017

L’Ambassadrice Anne Grillo a souligné que le thème de la Révolution serait mis à l’honneur à travers un des spectacles français les plus emblématiques de ces dernières années, « Ça ira ! » de Joël Pommerat. Un colloque réunissant des historiens des deux pays abordera l’ensemble des Révolutions citoyennes, politiques et artistiques.

« Célébrer la Révolution dans un festival, c’est aussi croire que l’art, aujourd’hui, garde en lui— et peut-être plus que jamais —la force de changer le monde, de bouger les lignes, de faire évoluer les consciences », a mentionné l’Ambassadrice.

Un grand nombre de spectacles seront également accueillis dans un second temps à Mexico ou dans d’autres grandes villes du pays (Mérida, León, Guadalajara…).

Casa del Conde Rul, rebaptisée Maison de France pendant le Festival

Tout au long de cette 45ème édition, le public sera invité à découvrir la Maison de France, installée dans la magnifique Casa del Conde Rul, prêtée pour l’occasion à la France par l’Etat de Guanajuato. Pendant 18 jours, se succèderont des activités, expositions, rencontres, dégustations, mettant en avant le tourisme, la gastronomie, l’innovation, la créativité et la richesse des territoires français. La ville de Bordeaux, unie déjà par de nombreuses coopérations avec Guanajuato, sera particulièrement bien représentée.

L’Ambassadrice a rappelé combien les liens culturels, humains, scientifiques, universitaires, nourrissent l’amitié franco-mexicaine, et combien les présidents des deux pays sont attachés à poursuivre leur développement.

« Parmi tous les enjeux que nous partageons, Français comme Mexicains, il y a évidemment l’importance que nous donnons à la culture, comprise dans son sens le plus large. Creuset où viennent se mêler l’innovation, la créativité, la jeunesse, l’éducation et le développement économique, la culture est un accélérateur des échanges franco-mexicains dans tous les secteurs. C’est grâce à cette vision politique de la culture que nous pourrons ensemble aborder les grands enjeux de ce monde de demain rêvé par les artistes », a affirmé l’Ambassadrice.

Etaient présents à la conférence de presse Mme Maria Cristina García Cepeda, ministre de la Culture, M. Miguel Márquez Márquez, gouverneur de l’Etat de Guanajuato, M. Eduardo Gasca Pliego, ministre de la Culture de l’Etat de Mexico, M. Edgar Castro Cerrillo, maire de Guanajuato, Mme Marcela Diez Martínez, Directrice Générale du Festival Cervantino et Mme Lidia Camacho, Directrice Générale de l’Institut National de Bellas Artes.

La programmation française du Festival a été élaborée par le service culturel de l’Ambassade, représenté par Raphaël Meltz et son équipe.

Pour découvrir la programmation intégrale de la France

Programmation du Festival Cervantino 2017

Retrouvez le discours de l’Ambassadrice

Dernière modification : 12/07/2017

Haut de page